Les joies du déménagement

On parle toujours du stress du déménagement, de l’angoisse de trier, de la peur de jeter, de la tristesse de quitter et beaucoup plus rarement des joies du déménagement. Et pourtant elles existent. L’équipe se propose, le temps d’un article, de vous aider à vous réjouir de cette perspective !

Déménagement ? Dépendez la crémaillère !

Vous avez trouvé votre nouveau logement et programmé la date du déménagement. Voilà l’occasion rêvée de faire la fête, vos amis s’en souviendront le jour où ils recevront une invitation pour porter les cartons. Alors, dépendez la crémaillère. N’oubliez-pas d’y convier vos voisins, ça leur évitera de monter en pyjama pour vous demander de baisser le son.

Pour une dépendaison de crémaillère tout est possible : dîner chic et gastronomique au champagne, apéro-dinatoire vin rouge bio ou naturel, ou encore grosse soirée téquila (attention, dans ce cas, à ne pas prévoir le déménagement pour le lendemain)… L’essentiel étant de convaincre vos amis de ne pas vous faire de cadeau, vous avez suffisamment de babioles et autres breloques à empaqueter.

Je fais les cartons : démontage, emballage…

Vous voulez gagner du temps, faites des cartons. Rien de plus inefficace et exaspérant que de devoir transporter directement dans les bras, bibelots, lampes et autres plantes vertes.

 bras chargés déménagement

Et puis tout le monde vous le dira, faire ses cartons, c’est une occasion en or de remettre la main sur pléthore d’objets qui avaient disparu de la circulation depuis des années ou dont vous aviez tout simplement oublié l’existence.

Notre best-of :

  • La collection de Spirou
  • Hervé Vilard ou Karen Cheryl, votre cœur balance…
  • Et les éternelles photos de vous avec une petite coupe « maison » ou une acné juvénile prononcée…

Madeleine de Proust quand tu nous tiens !

Je déménage et tout le monde est au rdv !

On vous a souvent mis en garde contre les désistements de dernière minute pour cause de névralgie, week-end en famille ou autres mariages de dernière minute. Sachez qu’ils sont fréquents mais que dans certains cas, ça peut aussi très bien se passer. Un déménagement entre potes ou en famille, quand on est beaucoup, c’est que du bonheur !

N’hésitez-pas à valoriser les talents de chacun : le cordon bleu se chargera du pique-nique, la fée du logis du ménage, l’amateur de sensations fortes de conduire de 20 m3 que vous avez loué (vous avez une franchise de 900 €, pensez-y).

L’étape « fresh start » : stressante oui, mais positive !

Une nouvelle vie vous attend… Un nouveau job ? Un autre enfant ? Un simple coup de tête ?

Un nouveau job pour vous ou votre conjoint ? C’est peut-être un meilleur salaire, c’est assurément de nouvelles têtes et un boss qui ne vous connait pas. Ça c’est positif !

La famille s’agrandit ? Un bébé, c’est souvent un nouvel appartement et… une nouvelle voiture. Bref, un nouveau départ ! et à ce stade vous pensez encore que c’est génial alors profitez-en !

Vous ne teniez plus en place et vous vous êtes dit : « ok, c’est le moment, je pars » ? Un tour du monde, un déménagement à l’étranger ou simplement un départ en province. Vous avez fait le bon choix.

Bon déménagement à tous et si vous avez besoin de stocker vos affaires pour quelques semaines en attendant que votre nouvel appartement soit prêt, pensez au costockage.

Un déménagement pas cher ? « Do it yourself »

Sous l’effet conjugué de la crise et du développement du numérique, le comportement des consommateurs change, notamment sur le marché du déménagement. La grande tendance du déménagement est le Do it yourself ou DIY. Vous avez demandé un déménagement pas cher ? Jestocke.com vous propose de réduire la facture de votre déménagement.

Do it yourself

déménagement pas cher : DIY

Plus de 6 millions de Français déménagent chaque année, soit plus de 3 millions de déménagements par an dont 2 millions réalisés sans l’intervention de professionnels du secteur. Mieux informées, notamment grâce à Internet, plus regardantes, effet de la crise, les personnes qui déménagent prennent le temps de se renseigner et d’organiser leur déménagement. Plus attentives que jamais aux bons plans, elles utilisent l’outil Internet pour comparer les prix des déménageurs et se procurer des devis gratuits online. En temps de crise, déménagement, cartons, location d’utilitaire, garde meuble ou self stockage, chaque poste est passé au crible avec un objectif : faire un « déménagement pas cher« . On se réjouit des économies réalisées et on opte pour des solutions alternatives comme le groupage, jusqu’à 5 fois moins cher ou des sociétés proposant un déménagement low cost.

La seconde tendance pour s’assurer un déménagement pas cher est le « do it yourself ». Certaines entreprises ont très vite flairé le bon plan et ont su répondre aux besoins de ces personnes mobiles qui ne souhaitent pas s’adresser aux professionnels du secteur. En effet, faire appel à des amis ou à la famille, passer par une location d’utilitaire low-cost et faire soi-même les cartons, est aujourd’hui la norme. On déménage seul ou on opte pour une offre packagée du type « location d’utilitaire + cartons » à un prix très bas.

Un déménagement pas cher ? c’est possible

déménager seul

Face à la concurrence de ces nouveaux produits et de jeunes startups proposant des déménagements low cost, les entreprises spécialisées dans le déménagement commencent à baisser leurs tarifs et cherchent à s’attacher une clientèle de professionnels. Résultat, le marché du déménagement est en pleine mutation. L’émergence des acteurs du déménagement pas cher bouleverse fortement le secteur faisant baisser le prix du déménagement.
Une redistribution des cartes dont on ne connaît pas encore les perdants !

Source : Etude de Xerfi

Autopsie d’un déménagement à Paris

Portrait : Nous avons rencontré Lucas, un jeune étudiant parisien qui raconte son déménagement à Paris et sa recherche d’une cave à Paris pour y stocker ce qui ne rentrait pas dans sa chambre de bonne.

Lucas loue une cave sur Jestocke.com

Tout commence, lorsque Lucas apprend que pour lui, les études se poursuivront à Paris.

Paris… On pourrait vous en parler des heures, on connaît un peu. Paris, ville de l’amour, capitale de la mode, des arts et de la culture, d’une beauté à vous couper le souffle. Mais Paris, ça peut aussi couper bien des ardeurs et ce fut le cas pour Lucas…

Après moult recherches d’appartements sur des sites de petites annonces, de visites de taudis hors de prix, de queues dans les escaliers en attendant un propriétaire peu aimable… Lucas a fini par dénicher une chambre de bonne dans le 18e arrondissement, rue du marché Dejean, Station Chateau Rouge. Son immeuble donne juste au dessus d’une poissonnerie, mais comme il habite au 6e, il se dit que les odeurs ne monteront pas si haut !

Lucas est fin prêt à vivre son rêve parisien, le bail est signé. Mais il reste une toute dernière « étape » et non des moindres : faire son déménagement à Paris.

Le jour « J », Lucas remonte de Tours où il habitait jusque-là à Paris dans sa petite voiture. Seulement voilà, le doux rêve prend fin à son arrivée sur place. Le savant calcul de ce futur gestionnaire tombe à l’eau : mais où est donc passé le local à vélo ? Tant pis, il prendra ses quartiers dehors, dans la rue, devant l’immeuble. La nuit tombant, le vélo disparaîtra dans le dédale de ruelles parisiennes…

Les problèmes continuent. Bertrand, proche ami de Lucas, a malencontreusement attrapé une mauvaise grippe deux jours plus tôt (en juin ??? Comme quoi tout arrive), et Magdi, lui, a la chance d’avoir rencontré l’amour la veille, mais l’amour avec un grand A, celui qui n’attend pas. Soit, on est jamais mieux servi que par soi-même (mais on est jamais aussi fatigué après) ! Lucas déménage seul.

Les cartons se vident, l’appart’ se remplit. « Je ne suis pas ingénieur, mais y’avait pas mal de choses qui n’allaient pas rentrer dans l’appart que j’avais loué » a très vite constaté Lucas.

Pas question pour lui de redescendre chez ses parents à Toulouse en voiture pour y mettre toutes les affaires qu’il ne peut pas garder dans son 9m2. « J’ai eu l’idée de chercher à louer une petite cave à Paris », raconte-t-il. Lucas s’est inscrit sur Jestocke.com et a posé ses affaires dans une cave à Paris. Il loue 1 m2 pour 12 euros par mois !

Alors si comme cet étudiant parisien, vous décidez de mettre toutes les chances de votre côté pour la réussite de votre déménagement à Paris, la solution la plus économique et la plus pratique vient d’être lancée, on la trouve en ligne et avec toutes les garanties en termes d’assurance et de sécurité. Découvrir Jestocke.com.

Premier salon de l’entreprise pour jestocke.com

Invitée par l’AEC, agence des initiatives numériques, Jestocke.com, le leader du costockage, a participé au salon de l’entreprise Aquitaine 2013. L’occasion pour l’équipe de présenter son service et d’échanger avec d’autres entrepreneurs, porteurs de projets et professionnels. Plus de 5000 visiteurs attendus cette année sous un soleil de plomb…

Un grand merci à l’AEC et à toute l’équipe travaillant à l’émergence en Aquitaine de projets innovants : Thierry Ulmet, Benoît Bougeard, Cédric Favre, Sonia Moufli et Marion Joly.

Au programme du salon de l’entreprise pour Jestocke.com

10h – 12 h : Atelier témoignages des porteurs de projets hébergés à l’AEC

995340_523175457719852_1746866286_n

Benoit PanelJeloumoncampingcar.com

960047_523175474386517_191069106_n

Alexandre SavinAchetons Local

971624_523175491053182_1880172004_n

Laure CourtyJestocke.com

14h40 – 15h : Oraux de la Business cup, on y était devant un jury de choc pour un moment convivial.

Bravo au vainqueur catégorie création d’entreprise: www.parkandtrip.com

16h30 – 18h : Conférence coup de projecteur, zoom sur 10 projets innovants : et hop, encore nous, aux côtés des pépites bordelaises :

E-TOPIA –  Sébastien Bruhat : solutions logicielles pour les sites d’e-Commerce.

Un outil efficace qui permet d’analyser les comportements des consommateurs au cours de leur navigation pour personnaliser les campagnes marketing.

FABZAT –  Florent Pitoun et Matthieu Saint-Denis : fabrication d’objets issus de l’impression 3

Belle présentation de nos voisins. Ils peuvent vous imprimer un nouvel humérus mais peuvent-ils fabriquer des espaces de stockage ?

FOOTBASE –  Jérôme Molinié : application sur tablette pour coacher des équipes de foot.

Ancien footballeur professionnel, Jérôme a eu la bonne idée ! Quelle reconversion.

YESCAPA –  Benoît Panel : site web de location de camping-car entre particuliers.

Benoit Panel, qui a ouvert le bal lors de cette conférence, vous propose de partir en roadtrip avec votre famille ou vos amis pour pas cher !

MARBOTIC –  Marie Mérouze : conception de jeu et de contenus pédagogiques sur surface tactile qui interagissent également avec des jeux en bois

Une innovation qui séduira les petits sans parler des digital mums, la boss est fan.

ROCKETFID – Paul Langeard : outil de gamification et de fidélisation pour les réseaux sociaux.

Ils ont déjà réussi à séduire nos collègues de Switcharound !

SHINYPIX –  Fabrice Carré : studio de jeux, producteur d’un jeu sérieux « Château Academy » sur les métiers de la vigne

Quand les geeks rencontrent les grands crus bordelais… Vous n’avez pas les moyens d’un investisseur chinois, Shinipix vous offre la possibilité de gérer un château bordelais… on line !

SNIPS – Alexandre Vallette : entreprise spécialisée dans les modèles prédictifs et l’innovation par le Big Data.

Vous pensez que Numbers et Person of interest sont des fictions, et bien Snips nous prouve le contraire. Ces scientifiques décryptent tous les comportements urbains de nos villes, on a adoré.

TAMAPLACE – Pierre Salinas : jeux et contenus pédagogiques sur tablettes et smartphone

Ils ont inventé les tables virtuelles, passe-moi l’agrafeuse version 2.0 !

 

Déménager, toute une histoire…

Déménager, tout le monde a dû y passer au moins une fois dans sa vie. Pour soi ou pour les autres, déménager c’est toujours le parcours du combattant. Il y a beaucoup trop de choses à prendre en compte : “Mince, je n’ai aucune idée du volume !”; “Où vais-je trouver des cartons ?” ; “Toutes ces affaires ne rentreront jamais dans ma voiture, il me faut un utilitaire” !

Mobilisez des bras en plus

Le pire reste de trouver de l’aide pour déménager… “Qui vais-je bien pouvoir appeler pour venir me filer un coup de main ?”

Vous pouvez toujours essayer de poster une annonce sur Facebook mais le taux de réponses s’annonce faible voire nul, à la différence du post où vous invitiez tous vos contacts à votre dernière pendaison de crémaillère.

Pour un déménagement, vous récolterez sans doute quelques “Désolé, je suis pas là le week-end du 6” ou “C’est dommage, je viens de me faire un lumbago, j’peux plus bouger” voire l’indémodable “Je peux pas j’ai piscine” !

A 20 ans, on finit par arriver à motiver quelques bonnes âmes généreuses. À 30 ans, ça devient très compliqué. À 40 ans, dîtes-le vous, vous déménagerez seul. Vos amis ont tous entre 5 et 10 déménagements au compteur et le mal de dos qui va avec.

Segmentez votre déménagement

On ne vous apprend rien si l’on vous dit que déménager consiste à vider un appartement pour en remplir un autre. Deux déménagements pour le prix d’un !

Il va donc falloir mobiliser votre entourage pour plusieurs heures voire pour la journée. Prévoyez large, un déménagement sans contre-temps, ça n’existe pas.

D’expérience, il vaut mieux faire deux équipes : une pour vous assister le matin, une seconde prenant le relai l’après-midi. Ainsi vous aurez des recrues toutes fraîches lorsque vous serez déjà bien fatigué par une matinée passée à soulever des meubles et porter des cartons.

Pensez au ravitaillement

Pour garder une équipe motivée le jour du déménagement, rien de tel que de penser à apporter des boissons fraîches et quelques petites gourmandises à se mettre sous la dent.

Un déménagement vaut n’importe quelle séance intensive de sport en termes de calories dépensées. Alors pour ne pas risquer de perdre les rares amis que vous avez réussi à mobiliser, un panier pique-nique s’impose. Et pour les plus résistants qui resteront jusqu’au dernier carton, une petite bière !

Pour bien préparer votre déménagement et vous y prendre à l’avance, suivez notre guide : comment déménager ?