Un collectif vous accompagne pour optimiser vos investissements

Rentabilisez vos biens avec le collectif Parking Garage !

Fondé en janvier 2013, le collectif parking garage regroupe des particuliers propriétaires de biens de stationnements (parking, garage et box). Fort des différents univers professionnels de ses membres, ce collectif met à votre disposition de précieux conseils sur la gestion quotidienne de vos investissements.

Le fonctionnement du collectif :

Sur le principe, le collectif fonctionne comme une agence immobilière qui serait dédiée aux stationnements ; vous déposez vos biens à louer (parking, garage ou dépôt) et vous recevez un accompagnement dès que vous en avez besoin.

Collectif-ParkingGarage

Voici quelques exemples de l’accompagnement dont vous pourrez bénéficier :

Vous n’avez pas de locataire ? Les membres actifs du collectif vont utiliser leurs expériences et vous guider à distance : préparer une publicité et votre annonce personnalisée, cibler les secteurs où déposer des tracts et référencer votre stationnement sur internet. Si le stockage est autorisé dans votre copropriété vous irez certainement sur jestocke.com.

Vous avez un problème avec un locataire ? Encore une fois, certains membres vont vous conseillez et vous aider à résoudre au mieux le conflit en fournissant des exemples de lettre.

Le gros avantage par rapport à une agence immobilière classique, c’est qu’au sein de cette communauté, il n’y a aucun frais de gestion ! Vous n’avez qu’à payer la cotisation annuelle pour devenir membre et après vous encaissez l’intégralité de vos loyers.

Alors si vous avez des difficultés pour louer et rentabiliser votre stationnement, nous vous recommandons de rejoindre le collectif parking garage.

Pour finir, comme vous êtes sur la bonne voie, n’oubliez pas que vous pouvez rentabiliser chaque petit m2 inutilisé de votre logement sur jestocke.com en le partagent avec des particuliers en recherche d’espace de stockage tout près de chez vous !

Un déménagement, ça se fête !

Tout commence à New York …

Le jour du déménagement (en anglais Moving Day) est une tradition new-yorkaise datant de l’époque coloniale et qui va perdurer jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Le 1er février, parfois appelé «Rent Day», les propriétaires donnaient un avis à leurs locataires stipulant le montant du loyer qui serait en vigueur dès la fin du trimestre. Ainsi, les locataires pouvaient profiter des belles journées du début du printemps pour se mettre en quête d’une nouvelle résidence et d’une meilleure offre. Le 1er mai, tous les baux de la ville expiraient simultanément à 9h00, obligeant des milliers de gens à changer de résidence en même temps.

Jestocke espace de stockage déménagementMoving day au XIXème siècle

… Et perdure au Québec !

Cette tradition n’est plus en vigueur à New York mais reste d’actualité au Quebec, où le jour du déménagement coincidant avec la fin des baux n’est non plus fixé au 1er Mai mais au 1er Juillet pour éviter que les enfants soient obligés de changer d’école avant la fin de leur année scolaire.

Au Quebec, on estime entre 200 000 et 250 000 le nombre de ménages déménageant dans la période comprise entre le 10 Juin et le 10 Juillet, Il n’est donc pas rare d’assister à des scènes cocasses quand des patés de maisons entiers voient leurs locataires déménager en même temps, entasser des milliers de cartons sur les trottoirs, bloquer la circulation…

Jestocke garde meuble déménagementUne rue entière déménageant au même moment

La fête du déménagement au Quebec constitue une date clé dans l’économie de la province. Par ricochet, elle fait la joie d’autres secteurs comme celui de la restauration notamment, la grande majorité des personnes qui déménagent allant déjeuner au restaurant.
Les entreprises de déménagement sont elles-aussi largement tributaires de cet évènement pour rester rentables. De ce fait, les prix affichés par celles-ci grimpent outrageusement pendant cette période, certaines entreprises affichant un tarif jusqu’à quatre fois plus important que durant le reste de l’année.