Quand le cinéma a besoin de stockage

Découvrez l’interview de Charlotte de Givry, jeune réalisatrice parisienne, qui se confronte régulièrement à des problèmes de stockage liés au tournage des films sur lesquels elle travaille.

stockage de matériel pour le cinéma

Jestocke.com : En deux mots peux-tu présenter ton activité ?

Charlotte de Givry : Comme je le dis souvent, je suis assistante réalisatrice pour gagner ma vie et je suis réalisatrice le reste du temps… J’ai récemment lancée une campagne de crowdfunding pour financer un court métrage avec KissKissbankbank : Lavomatic Blues.

JS : Comment fais tu pour gérer le stockage du matériel dont tu as besoin sur les tournages ?

CdG : D’un point de vue professionnel, dans le cinéma et sur les plateaux, il faut que nous soyons en mesure d’être le plus mobile possible. Donc tout notre matériel de la caméra, aux projecteurs … est stocké dans des camions qui bougent en fonction des décors. Soit ils sont convoyés d’un décor à un autre, soit ils retournent « dormir » dans les parking directement chez le loueur. Une fois le tournage terminé, tout le matériel retourne chez le loueur, donc pour ce qui est du matériel à proprement parlé ce n’est pas nous qui gérons en direct le besoin d’espace de stockage.

camion stockage matériel cinéma

En revanche, il y a des corps de métier, type décorateurs, costumiers ou costumières qui eux mettent à disposition une partie de leurs stocks personnels ou même achètent des meubles, des objets ou des vêtements, durant le tournage et qui une fois le film terminé doivent trouver un endroit pour stocker leurs matériel. Et c’est la qu’une plateforme comme jestocke.com devient intéressante.

JS : De quel volume de stockage ont-ils besoin ? Que penses-tu du prix d’un garde-meuble ?

CdG : Les chefs décorateurs, les chefs costumiers ont besoin de beaucoup d’espace de stockage, chose très difficile à trouver à Paris. Il faut que le matériel soit accessible (Paris centre ou proche banlieue). En terme de coût, l’idée est que ça reste abordable tout en sachant qu’aujourd’hui les espaces de stockage et les garde meuble gérés par des professionnels sont hors de prix, on m’a parlé l’autre jour de 60 € par jour…

JS : Est ce que tu pourrais louer un espace de stockage à Paris via une plateforme comme jestocke.com ?

CdG : Bien évidement. Je suis issue de la génération internet, donc je voyage avec blablacar, je loue des appartements via Airbnb, je cherche des bonnes affaires sur Le bon coin et je monte le financement de mon film via kisskissbankbank…

Donc pour moi l’idée de louer un espace via une plateforme internet c’est vraiment LA solution.

Le stockage de décors et de costumes

Jestocke.com a rencontré Laetitia Faure, chargée de diffusion pour la compagnie Paul les Oiseaux, créée en 1987. Laetitia Faure s’est mise en quête d’un box de stockage à Bordeaux pour les besoins de la compagnie et nous a contactés.

En terme de fonctionnement, la compagnie loue actuellement un bureau de quelques mètres carrés pour le travail d’administration et de production. Impossible d’utiliser ce local pour stocker le volume de décors que nous avons. La compagnie a une vingtaine de spectacles à son répertoire, et donc du matériel à stocker pour chacun d’eux (mobilier, costumes, accessoires, tapis de danse, matériel vidéo, lumière etc…). A cela, il faut ajouter les archives administratives de la compagnie, ce qui constitue, à ce jour l’équivalent de 20 à 30 mètres carrés (avec une bonne hauteur sous plafond).
 stockage de décors

Jusqu’à l’an dernier, tout ce matériel était stocké dans le garage de la chorégraphe, en plein centre-ville de bordeaux, de plein pied, et avec un accès possible 24h/24. Beaucoup de compagnies s’organisent pour limiter les frais liés au stockage. Dans notre cas, cette solution n’occasionnait aucun frais pour la compagnie elle-même, la chorégraphe étant propriétaire.

Nous avons du prendre un espace de stockage en juillet 2014, la chorégraphe déménageant à une heure de bordeaux.

Dans notre cahier des charges, il fallait donc trouver un lieu de stockage pas trop loin des bureaux de la compagnie afin de faciliter  et celui de l’équipe technique au box de stockage (chargement et déchargement des décors lors des tournées). Le lieu dont nous avons besoin doit être sécurisé (nous avons du matériel de valeur), impérativement sec (matériel sensible, tissus, bois, électronique…), disposant d’un accès sans escaliers (un grenier ou une cave sont proscrits, nous avons de grosses malles à transporter, et parfois des éléments de décors volumineux) et avec assurance. En terme d’accessibilité, nous avons besoin de pouvoir accéder au lieu jour et nuit, car parfois, des retours de tournées lointaines nous font revenir pour décharger les décors en soirée, ou parfois de nuit.

En terme de prix, nous n’avons trouvé à ce jour qu’un garde-meuble dans un centre de self-stockage à 275 euros TTC / mois. Les tarifs des garde-meuble à Bordeaux sont élevés. Nous ne pouvons faire plus en termes de budget et si c’était moins ce serait évidemment mieux !

Bien entendu quand nous avons entendu parler de Jestocke.com, nous avons saisi l’opportunité ! Notre structure est l’équivalent d’une Toute Petite Entreprise, avec généralement une seule salariée équivalent temps plein, tous les autres étant des intermittents du spectacle. La crise sociale et économique que nous vivons nous touche de plein fouet, notre économie est fragile, précaire et nos budgets très sensibles…Nous tentons en permanence de réduire nos coûts de fonctionnement et le stockage en est un !

Stockage : que faire des archives ?

Pierre Dardenne dirige un bureau d’étude spécialisé en notices de calcul et plans d’exécution des structures béton à Agen. Gros producteur plans, garanties décennales et offres de prix en version papier, son bureau d’étude a passé pas mal de temps sur la question du stockage des archives. Jestocke.com l’a rencontré à Agen dans ses nouveaux locaux.

bureau d'étude-stockage d'archives

Ses clients sont des architectes ou des enseignes de centres commerciaux. « Notre force, ce sont nos archives« , lance Pierre Dardenne. « On a l’historique de 40 années de magasins construits en France. Dès que la question d’une extension ou d’une travée se pose dans un centre commercial, on a, dans nos archives, les plans de la structure existante et les études de sols. Il faut donc absolument les garder même sur un chantier qui a 40 ans. Sur un chantier de moins de 10 ans, je dois aussi conserver toutes les données liées à garantie décennale, ça fait un gros volume d’archives ».

Pierre Dardenne a travaillé avec Jestocke.com sur le stockage de ses archives. « Récemment, j’ai profité d’un déménagement pour me lancer dans un gros tri des archives de la société qui existe depuis 1969. Nous avions 200 m2 de stockage, ce qui représente un budget important. J’ai jeté tout ce qui concernait la garantie décennale de projets de plus de dix ans et les offres de prix de plus d’un an. J’ai ainsi divisé par deux mon volume d’archives et donc mon besoin de stockage. Pour moi, il convenait de trouver le lieu de stockage le moins cher possible mais surtout il me fallait un espace de stockage très proche de mes locaux. Je dois pouvoir mettre la main sur un dossier dans les deux heures pour être à même de rappeler le client dans la demi-journée. Evidemment, les archives craignent le feu et l’humidité. Je veille donc à ce que le local soit équipé de détecteurs de fumée, d’extincteurs et j’ai évidemment une assurance. »

Aujourd’hui, Pierre Dardenne a mis en place en interne tout un process de gestion des archives pour optimiser l’espace de stockage.

Comment maîtriser ses coûts de stockage

Dans le contexte économique actuel, les entreprises doivent gérer finement leurs coûts de stockage qui représentent généralement à eux seuls 25% de la valeur du stock disponible. Selon le secteur d’activité, c’est un poste de dépenses plus ou moins élevé qui peut avoir des répercussions importantes sur les finances de la société. E-commerçants, fabricants et distributeurs sont en première ligne.

stockage palettes

Le selfstockage ?

Pour résoudre la problématique des surfaces de stockage, certaines entreprises optent pour des locaux plus grands ; d’autres se tournent vers le selfstockage lorsque leurs installations ont atteint leur point de saturation ou qu’il faut gérer périodiquement un flux de marchandises important.

Attention, la saturation des surfaces affectées au stockage entraîne des coûts supplémentaires pour les entreprises. Lorsque l’on ne peut pas accéder facilement au stock, les flux sont ralentis et la tentation d’affecter du temps et de la ressource à la réorganisation des stocks est grande.

Alors pour libérer simplement de la surface et relancer les flux, le selfstockage peut être une solution efficace. Les box de stockage proposés conviennent à tous types de besoins professionnels.

Reste qu’il n’est pas toujours évident de trouver un centre de selfstockage à proximité du lieu d’activité de l’entreprise et que le prix du box de stockage est parfois dissuasif.

Le costockage, la nouvelle tendance

Jestocke.com a développé une plateforme de mise en relation spécialement conçues pour apporter une solution aux entreprises soucieuses de maîtriser leurs coûts de stockage. Spécialiste du costockage, le site propose un très large choix de box de stockage partout en France appartenant à des entreprises ou à des particuliers pour couvrir tous les types de besoins : entreposage, archivage, stockage de matériel.

Le service offre une assurance spécialement sur les biens stockés à toutes les entreprises qui réservent leur espace de stockage via la plateforme, le contrat de location est fourni et le paiement en ligne facilite les démarches. Une solution intelligente pour tous les professionnels.

Une location d’utilitaire en toute flexibilité

Au même titre que les véhicules particuliers ou encore les camping-cars, il peut être tout à fait malin d’opter pour la location d’utilitaire entre particuliers et de miser sur la flexibilité. De nombreux stockeurs cherchent des utilitaires pas cher pour transporter leurs affaires dans un garde meuble.
déménager objets encombrants

Location d’utilitaire entre particuliers

Soyons honnête peu d’entre nous possèdent un véhicule utilitaire. Un fourgon peut pourtant s’avérer indispensable pour déplacer des objets encombrants ou pour déménager.

Jusqu’à peu nous avions pour habitude de nous ruer chez un des nombreux prestataires proposant de la location d’utilitaire. Aujourd’hui il existe des alternatives plus souples : la location entre particuliers.

Même en dernière minute

Que vous soyez entre deux logements ou un inconditionnel de la brocante, il vous faut un utilitaire ou une camionnette pour transporter vos biens.

Sur Ouicar, vous réservez quelques jours à l’avance et même la veille pour le lendemain sans aucune difficultés. Les disponibilités du véhicule utilitaire sont clairement affichées sur le site et les propriétaires répondent rapidement. Vérifiez le temps de réponse moyen du propriétaire si vous êtes dans l’urgence. Certains répondent même dans l’heure.

En toute transparence

Avec la saison des déménagements, les tarifs de location d’utilitaires ont tendance à décoller. Sur Ouicar, quelque soit la saison ou le timing de réservation, le prix d’un utilitaire ne varie pas. Pas de mauvaise surprise, même en été ! Fini les déménagements en plein hiver pour éviter de trop grosses dépenses.

Et convivialité

L’avantage de passer par un particulier pour une location d’utilitaire, c’est aussi que les propriétaires de véhicule ont fait le choix de ce mode de consommation et qu’ils sont disposés à vous rendre service. Il suffit de contacter le propriétaire pour se mettre d’accord sur le lieu et l’heure de rdv pour récupérer l’utilitaire et pour le rendre. Vous n’êtes pas tributaire des horaires d’ouverture de l’agence. Désormais c’est votre voisin qui vous prête son utilitaire, finie la course post-déménagement pour ramener le véhicule.
Et de nombreux accessoires peuvent être prêtés pour le même tarif : un GPS par exemple, là où chez des professionnels, vous auriez payé des frais supplémentaires pour ce genre d’options.
Enfin la location entre particuliers, c’est pouvoir compter sur des propriétaires sympas qui se proposent de vous aider à déplacer tout votre bazar ! La convivialité est au rendez-vous.

Conseils et astuces pour rénover sa cave

Vous avez besoin d’espace supplémentaire et le coût du mètre carré vous effraie ? Sans le savoir vous avez peut-être la possibilité de vous offrir une pièce en plus à moindre frais. Vous pouvez faire de votre cave une pièce en plus et un espace fort agréable. Mais il faut l’assainir et l’isoler correctement ce qui demande quelques travaux.

Pour transformer votre cave en un lieu design où il fait bon à vivre, voici quelques conseils en matière de rénovation de cave.

Assainir la cave

Avant de commencer les travaux dans votre cave, il est indispensable de l’assainir, c’est-à-dire combattre l’humidité. En effet, les murs humides sont nuisibles et même dangereux. Les signes d’humidité sont nombreux (auréoles verdâtres au plafond, buée et gouttes, moisissures et champignon, taches noires sur les murs, etc.). Il est fortement recommandé pour cette étape de faire appel à un expert pour détecter et évaluer les problèmes liés à l’humidité. Un expert saura vous proposer les solutions techniques pour régler les problèmes d’humidité. Ceci est d’autant plus important si votre cave communique directement avec votre logement (maison individuelle, logement en rez-de-chaussée…).

Conseils pratiques :

  • Adressez-vous à une entreprise spécialisée pour traiter vos murs et vous garantir un taux d’hygrométrie qui ne dépasse pas 70%.
  • Pensez à la ventilation ! Il est bénéfique d’installer un extracteur ou une VMC (ventilation mécanique contrôlée).
  • Si vous suspectez la présence de rats (traces sur les affaires, trous au mur), faites immédiatement appel à un spécialiste en dératisation afin de limiter les dégâts.

rénovation cave artisans

Isoler la cave

Pour faire de votre cave un espace confortable, il faut bien l’isoler. Qu’ils soient classiques ou écologiques, les isolants permettent d’éviter la déperdition de chaleur, donc de faire des économies d’énergie. Une bonne isolation fera de votre sous-sol un véritable atout.

Conseils pratiques :

  • Adressez vous à un bon artisan car la pose de l’isolant et aussi importante que le choix de l’isolant. Il faut en effet éviter les ponts thermiques (un pont thermique se crée lorsqu’une différence thermique donc de qualité de l’isolant se forme entre deux surfaces) qui limite la qualité de l’isolation et abîme les murs sur le long terme (apparition de tâches)
  • Après l’isolement de votre cave, un artisan peintre vous aidera à choisir une peinture à base de chaux qui laissera respirer les murs.

Laissez entrer la lumière dans la cave

Percer des ouvertures permettra à la lumière du jour de pénétrer mais facilitera également la circulation de l’air. Attention, ne laissez pas la place au hasard au risque d’affaiblir la structure de votre cave voire de votre domicile. Confiez vos travaux à un expert, qui s’appuiera éventuellement sur un architecte pour vous proposer les meilleures solutions.

Conseils pratiques :

  • Pensez aux structures en verre, elles sont solides et laissent passer la lumière. Si votre cave est sous une pièce de votre logement, optez pour un plancher en verre, c’est design et très tendance
  • Occupez-vous de la plomberie, de l’électricité et des finitions une fois que votre cave est saine et isolée.
  • Un expert en bâtiment pourra vous fournir les solutions les plus adaptées pour votre sous-sol.

Une fois les travaux réalisés, la cave ne sera plus seulement un espace de rangement mais peut-être aussi une nouvelle pièce cosy, qui peut être une bibliothèque, un studio de musique, une chambre d’amis ou une salle de jeu où il fait bon vivre. Par ailleurs, une telle opération renforce l’attractivité de votre bien en cas de cession, puisqu’il bénéficie désormais d’une pièce en plus !

Enfin, si vous ne l’utilisez pas, louer sa cave sur JeStocke.com permet d’arrondir généreusement les fins de mois.

louer une cave
Autre article sur le même thème :