Homunity, investissez avec le crowdfunding immobilier

Qui a dit qu’investir dans l’immobilier avec un faible montant était impossible ? Voici l’idée originale et innovante qu’a développée Homunity, la plateforme du crowdfunding immobilier, actuellement en pleine expansion.

Appliquer à la lettre le crowdfunding immobilier

Littéralement, le crowdfunding immobilier se traduit par le financement de projets immobiliers par la foule. Concrètement, cela offre la possibilité à des particuliers de se regrouper dans le but d’investir dans des projets en lien avec le monde de la pierre.

La plateforme rends ainsi accessible le financement de programmes de promotion immobilière. Vous allez pouvoir compléter les fonds propres des promoteurs immobiliers, sur un projet défini, moyennant un rendement élevé, allant de 8 à 10% net avant impôts.

Dans un premier temps, la plateforme fait un audit du promoteur et du programme afin de ne vous proposer que les projets les plus sécurisés. Une fois cet audit réalisé, le projet passe devant un comité de sélection, avant d’être mis en ligne sur la plateforme.

En tant qu’investisseur, vous n’arrivez qu’une fois la sélection réalisée afin de n’avoir accès qu’aux programmes les plus pertinents et les plus sécurisés. Les périodes d’investissements varient de 12 à 24 mois, pour un rendement compris entre 8 et 10%. Un rendement inférieur à ce que vous pouvez envisager sur l’achat d’un garage ou d’un box de stockage à Paris.

Un avantage pour les investisseurs mais aussi pour les promoteurs

Il est évident que le crowdfunding immobilier répond à un clair besoin des investisseurs : celui d’avoir un rendement attractif, et non un rendement proche de 0 comme c’est le cas pour le livret A. Les promoteurs y trouvent également leur compte.

Le financement de la promotion immobilière requiert nécessairement des fonds propres. Un promoteur en développement ne cesse d’avoir besoin de nouveaux fonds propres. Or, le fait de trouver ces fonds via le crowdfunding immobilier permet au promoteur d’asseoir sa croissance sans monopoliser l’intégralité de ses ressources à un seul et même endroit.

En tant que contracteur de fonds propres, c’est la société mère du promoteur immobilier qui signe une garantie de première demande, et s’engage ainsi à rembourser les investisseurs d’Homunity avant de rembourser ses propres fonds.

Un exemple de programme financé via Homunity

Homunity propose d’apporter les fonds propres sur un programme à Croissy. L’ensemble des lots ont été commercialisés, et le chantier est sur le point de démarrer. Les fonds recherchés sont à hauteur de 300 000€, pour un rendement de 9% sur une période de 12 mois. Vous en tant qu’investisseur, vous pouvez investir dès 1 000€. En janvier 2017, vous récupérerez votre capital plus les intérêts.

La colocation facile avec Weroom

Partager son logement avec d’autres personnes, c’est une idée qui fait son chemin et la colocation a le vent en poupe. Depuis plus de 2 ans, la startup Weroom révolutionne le secteur de la location immobilière en simplifiant l’accès à la colocation.

La colocation, un mode de vie de plus en plus prisé

Avec une communauté de plus de 300 000 utilisateurs actifs, Weroom rassemble des étudiants et jeunes actifs mais aussi des seniors. Ces derniers sont de plus en plus enthousiasmés par l’idée des colocations intergénérationnelles. Dans les grandes capitales européennes comme Londres ou Paris, être en colocation permet de faire des économies en partageant les frais, d’accéder à une surface plus grande ou à des biens exceptionnels. Mais la plupart des Roomers (colocataires) plébiscitent ce mode de vie pour le côté humain, et la rencontre de nouvelles personnes.

Trouver une colocation facilement

Audrey C. 27 ans, en colocation à Boulogne Trouver une colocation à Paris avec d’autres jeunes actifs n’est pas facile. J’ai eu la chance via Weroom de pouvoir partager un appartement avec des personnes qui ont la même trame de vie et la même vision des choses. Plus on est de fous, plus on rit !”

C’est pour faciliter l’accès au logement des 18-35 ans, que les fondateurs de Weroom ont décidé de se lancer dans l’aventure startup fin 2013.

Réserver une chambre en ligne

Comment être sûr(e) d’avoir la chambre sur laquelle on a flashé ? Comment éviter les arnaques ? Dans combien de temps aurais-je une réponse ? Autant de questions qui apparaissent inévitablement quand on cherche une colocation.

C’est pourquoi Weroom propose de réserver en ligne, via son système de booking sécurisé, et d’obtenir une réponse dans un délai de 48h à 5 jours.

Il suffit de renseigner ses critères de recherche et de parcourir les annonces sur le site. Quelques clics suffisent pour envoyer une demande de réservation, la personne qui propose la chambre a jusqu’à 5 jours pour accepter ou refuser. Le montant de la réservation ne sera prélevé que si la demande est acceptée, et la somme sera transférée à l’interlocuteur 48h après l’emménagement.

Louer une chambre en colocation

Que l’on soit propriétaire ou colocataire, Weroom met sa plateforme à disposition pour proposer gratuitement une chambre en colocation. Le site est un tiers de confiance qui vous assure des échanges sécurisés et des profils de colocataires certifiés et solvables. Une bonne manière de réduire la vacance locative lorsque l’on est propriétaire, mais aussi de trouver rapidement un(e) nouveau colocataire. Vous n’avez même plus besoin d’être sur place pour louer votre chambre.

Et si vous avez besoin d’aide pour emménager dans votre coloc, consultez nos bons plans déménagement et nos solutions de garde meuble entre particuliers.

Comment nettoyer et ranger vos sacs à main

Si le poids moyen de ce que les magazines féminins appellent un “essentiel” est impressionnant, la quantité de sacs à main que les femmes entassent au cours de leur existence est invraisemblable. Les Françaises achèteraient en moyenne 4 sacs à main par an ! Autant dire qu’ils prennent de la place dans les armoires. Faites un rapide calcul, en dix ans, une femme accumulerait environ 40 sacs à main !

Pourquoi ranger vos sacs à main dans de bonnes conditions ?

L’accessoire numero 1 des Françaises a la vie dure, la peau moins ! Maltraité par les kilos de babioles qu’on y dépose, nos sacs à main sont devenus de véritables bêtes de somme. Ils ne contiennent pas mois de 25 objets hors portefeuille selon une étude réalisée par l’Institut co-meet : ordinateurs, tablette, téléphone, trousse de maquillage… entre 2 et 6 kilos tout de même !

Surtout nos sacs à main prennent la pluie, se retrouvent posés négligemment à terre, sur un trottoir, à même le sol parfois poisseux d’un restaurant pire dans les toilettes publiques. Alors pour conserver votre collection de sacs à main, il faut les nettoyer, les protéger et les ranger avec précaution.

Nettoyez vos sacs à main avant de les ranger

Avez-vous pris soin de vider et surtout de nettoyer votre sac à main avant de l’envoyer au placard ? Je doute qu’après la lecture de l’article paru dans le Dailymail vous ne soyez pas convaincue qu’un bon nettoyage de sac à main s’impose. Et oui, les résidus de sandwichs et autres repas s’entassent au fond du sac pour en faire un nid à bactéries. Une brosse douce pour l’intérieur, un peu d’eau et de savon pour l’extérieur, voici les trois incontournables pour bien laver votre sac avant de le ranger.

Rangez vos sacs à main à la verticale

Pour conserver vos sacs à main, mieux vaut les stocker en position verticale. Vous éviterez ainsi de les déformer et de les abîmer. Pensez également à les remplir de papier journal pour leur permettre de conserver leur forme initiale.

Optez pour une housse de protection

Lorsque l’on achète un sac de marque, on vous fournit généralement une housse de protection. Gardez-là pour ranger votre sac à main et éviter qu’il ne prenne la poussière. En coton ou en plastique, plusieurs modèles de housse de protection spécialement conçues pour les sacs à main sont en vente directement sur Internet.

Que faire de sa collection de sacs à main ?

Si vous manquez d’espace de rangement comme la plupart d’entre nous, vous serez certainement tentées de suspendre vos sacs à main pour gagner de la place. A court terme, c’est une solution. Mais si vos sacs à main sont destinés à rester de longues années suspendus par leur anse, celle-ci risque de s’abîmer et finira par céder. Aussi, il est recommandé d’enrouler la boudoulière du sac et de la stocker au fond du sac. Et pour le manque de place, pensez au costockage, la solution pour trouver un box à louer près de chez vous à tout petit prix. Vous aurez ainsi tout le loisir de ranger vos sacs à main (voire tout ce qui déborde de vos placards) dans de bonnes conditions sans vous ruiner.

box de rangement à louer

 

 

 

Le stockage du vin : les règles d’or

Le stockage du vin ne s’improvise pas ! Je me souviens de mon père qui avait pris soin de se constituer une très belle cave. La vente de la maison l’avait finalement convaincu de déboucher ses bouteilles de vin patiemment accumulées. Mais lorsqu’il ouvrit la première, il fallut se rendre à l’évidence, elle était imbuvable, tout comme la seconde d’ailleurs… Au final, plus de la moitié de ses grands-crus ont fini dans l’évier.

stockage du vin en cave

Alors si vous venez d’acquérir plusieurs caisses de vin que vous envisagez de faire vieillir quelques années, voici quelques règles pour conserver du vin à suivre scrupuleusement pour éviter les mauvaises surprises.

Du frais pour le stockage du vin !

S’il y a une condition nécessaire pour stocker son vin, c’est bien de le garder au frais. La température de la cave a un impact direct sur l’évolution des bouteilles de vin. Une cave idéale est à 12°C mais le vin supporte une variation de température si celle-ci ne dépasse pas les 15°C. Au contraire même, une oscillation de température, dans la mesure où l’on évite les écarts brusques, permet au vin de vivre !

Le secret de l’hygrométrie

Contrairement aux idées reçues, l’humidité est vitale pour le stockage du vin même si elle dégrade parfois les étiquettes des bouteilles. Elle garantit l’étanchéité du bouchon de liège. Si la cave est trop sèche, le bouchon finira par sécher et laisser passer de l’air et vous pouvez dire adieu à vos bouteilles. Partez donc sur une hygrométrie comprise entre 70 et 90%.

Odeur et lumière, les grands ennemis du vin

Résistez à la tentation d’exposer vos précieuses bouteilles à la vue de tous. Le vin n’aime pas la lumière. Elle le fait vieillir prématurément. Optez plus volontiers pour un endroit sombre et sans odeur. Le vin ne supporte pas les odeurs de décapants, d’essence, de produits d’entretien ou de legumes type ail ou oignon. Isolez vos bouteilles de vos autres étagères de rangement pour le laisser vieillir au calme.

Stockage debout ou couché, une histoire de bouchon

Lorsque le bouchon de la bouteille de vin est en liège, il faut le stocker couché. Le contact du vin avec le bouchon permet de maintenir l’étanchéité du bouchon. Par contre, si la bouteille est fermée par une capsule, vous pouvez le stocker debout sans problème.

Où stocker son vin ?

Tout le monde ne possède pas une cave pour stocker son vin. Fort heureusement, il existe d’autres solutions, comme opter pour une armoire à vin qui réglera toutes ces questions d’humidité, de température et d’éclairage et simplifiera le stockage de vos bouteilles. Autre solution, Jestocke.com évidemment qui vous permet de louer une cave entre particuliers.

Infographie – Que trouve-t-on dans nos caves ?

Qu’ils manquent de place ou simplement qu’ils aiment conserver, les Français stockent, entassent, accumulent, jusqu’à 50 kg par an et par personne. Alors Jestocke.com s’est demandé ce que l’on pouvait trouver dans nos caves, le premier lieu colonisé par les meubles, objets, affaires que l’on souhaite garder quand on a la chance d’en posséder une ! Pour les autres, une fois les placards remplis, il faut souvent se tourner vers la location de box pour trouver quelques mètres carrés supplémentaires et s’adonner librement cette passion bien française du stockage !

infographie stockage caves

La passion du stockage !

On stocke de tout dans nos caves, à commencer par des objets hors d’usage que l’on entrepose temporairement avant de les porter à la déchetterie, en moyenne 22,2kg de déchets électrique et électronique par an pour les Français dont 1/3 seulement sera recyclé.

Aux côtés de ces e-dechets, on retrouve dans nos caves des affaires saisonnières : matériel de camping, vêtements de saison et chaussures. Les Françaises achètent en moyenne 6 paires de chaussures par an, un chiffre record en Europe. Au fil des années il faut bien leur trouver une solution de stockage ! A ce sujet, vous pouvez d’ailleurs consulter notre article sur le rangement des chaussures.

Le matériel de bricolage évidemment, le premier poste de dépenses d’équipement de la maison chez les Français. Du matériel volumineux qu’il faut stocker et qui s’entasse généralement à l’abris des regards dans la cave !

Enfin, les livres finissent aussi parfois dans un carton lorsqu’ils ne trouvent plus de place sur les étagères du salon. Selon une étude menée par GFK, un foyer possède en moyenne 156 livres, ça paraît peu mais ça fait au final un sacré volume. Manuels scolaires, livres jeunesse, guides touristiques, encyclopédies sont relégués à la cave dans bien des foyers français.

Y a-t-il un trésor dans nos caves ?

La cave comme le grenier sont des lieux privilégiés pour cacher les objets, les souvenirs, les secrets que l’on souhaite soustraire à la vue des autres. Dans le creux d’un mur, derrière un tas de bois ou une vieille malle, dans une boîte métallique, on cache ou on conserve les trésors affectifs d’une autre vie ! La plupart du temps, ces trésors n’ont de valeur que pour ceux qui les conservent.

Mais on y retrouve aussi parfois de véritables butins qui nourrissent l’imaginaire des adultes et des enfants. Les histoires sont rares mais elles continuent d’alimenter les fantasmes comme celle d’un couple qui a découvert un ensemble de pièces de monnaie en rénovant sa cave à Millau ou ses ouvriers qui sont tombés sur des lingots d’or dans l’Eure en réalisant l’agrandissement d’une maison.

Investissement Immobilier : 2016 s’annonce bien

Les différents professionnels du secteur sont enthousiastes pour l’année 2016 en matière d’investissement immobilier. Deux tiers des professionnels sondés s’attendent à un « bon millésime ». Les transactions immobilières devraient continuer à progresser sur 2016 grâce à de nombreux signaux positifs. Les futurs acquéreurs sont attirés par des prix immobiliers attractifs et des taux toujours très bas. Sans oublier l’élargissement du prêt à taux zéro qui devrait favoriser la primo-accession.

réaliser un investissement immobilier à Paris

Les prix immobiliers stables et des taux d’emprunt toujours aussi attractifs

Le consensus des professionnels prévoit une stagnation des prix dans les grandes métropoles françaises pour l’année 2016. Les taux sont toujours aussi bas et cette situation devrait perdurer d’après les grands cabinets de courtage. De plus le gouvernement veut booster la primo-accession avec l’élargissement des conditions d’octroi du PTZ et un financement jusqu’à 40% avec le PTZ dans l’immobilier neuf ou dans de l’immobilier ancien réhabilité. Une stagnation des prix alliée à des taux bas et une confiance retrouvée des acquéreurs permettent d’insuffler une nouvelle dynamique au secteur immobilier. Le pouvoir d’achat immobilier est renforcé par ces différents facteurs et vont grandement participer à la hausse des transactions immobilières attendues en 2016.

Un pouvoir d’achat immobilier renforcé

D’après Meilleurstaux.com, la baisse des taux d’intérêts et la stagnation des prix ont permis d’augmenter la surface potentielle d’un achat immobilier dans les différentes villes françaises. Cependant il y a toujours une forte disparité des prix immobiliers selon les différentes villes et donc du pouvoir d’achat des ménages. Avec 1 000 € de mensualité sur 20 ans calculés avec le taux fixe sur 20 ans, les ménages peuvent s’offrir :

  • 23 m² à Paris soit 2m² de plus qu’il y a deux ans. Paris connaît un regain d’intérêt avec une moyenne des prix immobiliers située autour des 8000€/m² d’après le site d’estimation Prixmmo (prixmmo.fr/prix-immobilier/paris-75).
  • Entre 52 m² et 64 m² pour Nice, Lyon et Bordeaux qui sont toujours boostés par un tissu économique dynamique et un cadre de vie plébiscité.
  • Entre 71m² et 79m² pour Lille, Nantes et Strasbourg restent demandés avec des bassins d’emplois important et des situations géographiques clés.
  • Entre 80m² et 94m² pour Toulouse, Montpellier et Marseille qui sont à la traine en terme de prix immobilier permet d’obtenir une superficie jusqu’à 4 fois supérieure à Paris pour une mensualité similaire.

Les ménages devraient accélérer la réalisation de leurs projets d’investissement immobilier en 2016 et profiter d’un pouvoir d’achat boosté par les taux bas.

Et pour les petits portefeuille, avez-vous pensé à investir dans un garage à Bordeaux ou une cave à Paris ? JeStocke.com, le leader de la location de garage et de cave entre particuliers vous  vous un investissement immobilier rentable ?