Lancer un site e-commerce avec un budget limité

Futurs e-commerçants : soyez stratégique, pensez pratique !

Passionné(e) par le e-commerce, vous avez décidé d’en faire votre métier. Motivé(e) à l’idée d’avoir votre propre affaire, vous vous lancez sur les pas de l’auto-entrepreneuriat avec un budget limité.
A raison, vous jugez qu’il y a encore des tas de projets à concrétiser dans ce secteur porteur.
Déterminé(e), vous êtes prêt(e) à passer à l’action !
Mais, parce qu’il y a toujours un « mais », votre budget est limité ! Et comme on connaît bien le sujet, voici quelques conseils pratiques pour vous aider à concrétiser votre nouveau projet professionnel en respectant votre budget.

Complémentez votre financement initial : le crowdfunding

Vous possédez un capital initial pour réaliser votre projet mais il vous en faut plus pour qu’il voit le jour. Les banques n’ouvrant pas facilement leurs portes, une solution alternative s’offre à vous : le crowdfunding. Véritable soutien, il peut se révéler être LA solution pour concrétiser votre rêve.

Le financement participatif, quésaco ?

Le principe est simple, il s’agit d’un mode de collecte de fonds réalisé via une plateforme internet. Dans la plupart des cas, c’est l’association d’un grand nombre de personnes investissant un certain montant dans votre projet, qui vous permet de trouver les fonds nécessaires.

Dans cette optique et en tant que porteur de projet, vous avez la possibilité de choisir votre forme de crowdfunding, avec ou sans récompense, avec ou sans acquisition de parts pour le particulier ou l’entreprise qui investit.

Qu’est-ce que ça vous apporte concrètement ?

Sachez que quel que soit la forme de financement participatif choisie, de nombreux avantages s’offrent à vous.

En effet, outre le fait de solliciter des contributions supplémentaires, le crowdfunding vous permet de gagner en rapidité et en efficacité puisqu’une campagne de crowdfunding dure entre 20 et 90 jours. Ainsi la viralité peut être très forte et la capacité de financement au-dessus de vos attentes.

Autre apport de cette solution, la COMMUNICATION ! Élément important puisque grâce à votre campagne, vous allez faire connaître votre entreprise, ses produits et donc gagner en notoriété. 

Enfin, ce mode de financement présente aussi l’avantage de la transparence pour le financeur. Il choisit de financer et a le contrôle de ses montants investis.

Typologie des projets et des porteurs de projets

Et parce que nous aussi, on aime la transparence, voici un récapitulatif des 17 775 projets financés en 2015.

projets lancés avec un budget limité

Typologie des projets lancés avec un budget limité

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ? De nombreuses plateformes existent comme kiss kiss bank bank, my major company, Ulule ou encore kick starter, vous avez le choix, c’est le moment d’y croire !

Et pour bénéficier d’autres conseils, des organismes comme Goodmorning Crowdfunding ou encore l’AFE sont là pour vous aider.

Où travailler avec un budget limité ?

De nombreuses solutions existent quant à l’exercice de votre activité. Vous pouvez louer un bureau, avoir recours au home office, profiter des espaces de coworking, rebondir sur les cafés, les bibliothèques ou les médiathèques. Mais quelle solution quand on a un budget limité ? Notre conseil pour économiser : optez pour le home office ou ayez recours au coworking !

Le home office : autonomie et organisation

Travailler chez vous est tout à fait possible à condition d’être très bien organisé(e) et de ne pas se laisser distraire par votre environnement personnel : manque d’autonomie, pauses café trop longues, sieste, tv break, besoin de nicotine trop fréquent, petit tour sur les réseaux sociaux histoire de… STOP ! Concentrez-vous sur vos préoccupations professionnelles ! Pour cela, agencez un espace dédié dans lequel vous vous sentez bien et apte à travailler, déterminez vos objectifs quotidiennement, anticipez vos micro-pauses, vous y verrez plus clair pour réaliser vos objectifs et réussir à travailler chez vous. Résultat : productivité au top et économie réalisée ! On dit oui !

Le coworking : partage et réseau

On vous voit là ! Cessez de râler, une solution alternative et toute aussi économique existe : le coworking !

Répandu en France depuis quelques années déjà, le coworking est un mode d’organisation permettant de partager des espaces de travail tout en bénéficiant d’un réseau de professionnels encourageant l’échange et l’ouverture.

Avec le coworking, vous gagnez du temps puisqu’il faut environ 4 à 6 mois pour accéder à des locaux commerciaux (prospection, relances, négociation, devis, accord des banques) contre 3 à 4 jours pour trouver un espace de coworking qui vous corresponde.

Parallèlement, il est un atout considérable sur l’axe financier puisque généralement aucun frais d’entrée n’est à prévoir. On vous proposera un abonnement à un tarif compétitif vous permettant d’accéder à votre poste de travail quand vous le souhaitez.
En somme, grâce à ce tarif fixe vous maîtrisez le « budget locaux » de votre société tout en bénéficiant de la flexibilité du coworking.

Regardez, on vous donne même la carte du coworking ! Faites un petit tour.

Les ressources humaines, luttez contre le casse-tête financier et administratif

L’astuce ? Le multitasking ou la gestion de plusieurs tâches.

Une fois encore, votre préoccupation principale est de gérer au mieux votre budget limité, alors pour cela, deux solutions :

– vous ne recrutez pas

– vous recrutez peu

Deux possibilités de gestion des tâches

Mais attention, si votre optique est de recruter, ne vous laissez pas tenter par un recrutement trop massif, essayez d’analyser ce que vous pouvez faire seul et ce pour quoi vous avez besoin d’aide.

Dans le cas où vous ne recrutez pas, vous allez être confronté(e) à une logique de polyvalence. Il s’agit du multitasking. Force est de constater qu’en optant pour cette solution la rigueur sera votre crédo. Pour ce faire, on vous donne quelques astuces.

Les maîtres mots : l’organisation et la persévérance

L’idée principale est l’organisation. En effet, pour une bonne productivité, formulez vos objectifs, listez les étapes essentielles, décomposez-les en activités et énoncez pour chaque activité une check-list de tâches en vous fixant des deadlines. N’oubliez pas d’intégrer des plages de temps réservées aux imprévus et aux urgences.

La deuxième astuce est la persévérance. Hé oui, ce détail peut tout changer dans votre manière de travailler et d’être productif. Les premières semaines, il se peut que vous rencontriez quelques problèmes. Mais pas de panique, si vous faîtes preuve de rigueur et de détermination, vous optimiserez votre gestion du temps et le contrôle de vos activités.

Enfin, gardez en tête que grâce à cette solution, vous disposerez d’une vision globale de votre activité. Vous serez donc plus à même de faire preuve de réactivité.

Votre site e-commerce, reflet de votre activité

On ne vous apprend rien : qui dit activité e-commerce, dit création d’un site web.

Avant de dépenser une somme importante pour votre site, tester votre projet avec un minimum de dépenses via des plateformes comme WordPress, Wix ou encore Jimdo qui proposent des templates et des outils permettant d’affiner votre site, de le monétiser et de l’analyser.

Une fois votre marché et votre produit validés, vous pouvez commencer à dépenser de l’argent pour améliorer le produit.

Mais attention, une fois que votre site e-commerce sera viable et officiellement en ligne, vous commencerez à avoir vos clients et serez alors contraint de traiter des commandes dans un minimum de temps. Vous serez donc dans une logique customer centric.

Ainsi, pour maximiser votre productivité, vous devez avoir une logistique irréprochable dont un élément considérable : la gestion des stocks.

Bien gérer ses stocks avec un budget limité

Vous travaillez à domicile ou en espace de coworking, dans les deux cas, vous manquez de place pour gérer efficacement vos stocks, soyez stratégique et pensez pratique !

Toujours dans ce souci de coller à un budget limité, on vous un donne un précieux conseil. Pensez au stockage chez un particulier, le costockage : garages, box, caves, le service jestocke.com est présent dans toutes les villes de France et propose des solutions de garde meuble près de chez vous, moins chères et sécurisées. La bonne nouvelle, vous pouvez réaliser jusqu’60% d’économies sur la location d’un local de stockage. Quand on est jeune entrepreneur, c’est pas mal hein ?

Et parce qu’on vous parle de praticité, les réservations se font en ligne en toute simplicité :  #yesyoucan !

garde meuble pas cher

Avec toutes ces astuces, vous êtes parés pour créer votre société en respectant votre budget limité. Laissez-nous vous féliciter !