Archives de catégorie : Vie de startup

Des box de stockage surprenants sur JeStocke.com

JeStocke.com a passé en revue ses espaces de stockage et parmi eux, de véritables pépites !
Un box de stockage ne s’arrête pas à un entrepôt, un garage, une cave ou encore un grenier… d’autant que certains sont atypiques et grandioses.
Vous êtes peut-être détenteur d’un espace qui pourrait servir pour du stockage, sans même le savoir et sans le moindre effort.
Pleins feux sur ces espaces qui ont été réhabilités pour du stockage. Surprenant !

Un corps de ferme

box de stockage jestocke

Cécile a réhabilité un corps de ferme en box de stockage. Le must ? En région parisienne avec une capacité de 300m³.
Surveillé 24h/24, ils convient à tous les types d’objets mêmes les plus fragiles. Parfaitement accessible et isolé, offrez à vos affaires un bol d’air frais en région parisienne.

Atouts : la surveillance du local 24h/24, parfait pour tout type de biens, le tout en région parisienne ! On valide.

voir le box de stockage

Des box à chevaux

Un déménagement à dos de cheval ? Pas vraiment. Mais, déménager et stocker ses affaires dans un box anciennement conçu pour loger un cheval pourrait être une solution. Original et sécurisé, cet espace d’une surface de 15m² se situe dans la région Hauts-de-France et convient également à tous les types de biens même les plus sensibles.

Atouts : l’espace est isolé et très accessible. Il possède un éclairage dédié, des prises électriques et un sol dur.

voir le box de stockage

Une ancienne chaufferie

Vous posez vos valises en région Occitanie et vous souhaitez faire quelques petits travaux de rénovation avant d’emménager dans votre nouveau chez vous. Pour cela, un garde meuble s’impose.
Bonne nouvelle, la pépite proposée par Cédric se caractérise par une belle superficie de 30m², totalement sécurisée et aérée. Idéal pour entreposer son mobilier de jardin, objets saisonniers et autre matériel au cœur d’une très belle bâtisse.

Atouts : le propriétaire vous remet les clés. Accessible à tout moment. Et, bye bye les box de stockage en zones industrielles. L’espace est chaleureux et rassurant. 

voir le box de stockage

 La dépendance d’un château

espace de stockage jestocke

En Normandie, Philippe propose la dépendance de son château comme espace de stockage, jusqu’à 600m² de surface. Ça laisse du choix ! D’autant que l’espace est loué en espace partagé. Qui ne serait pas tenté d’entreposer ses affaires aussi facilement dans un endroit plus beau que nature ?

Atouts : incontestablement l’univers du lieu et la possibilité de louer librement le nombre de m² qui vous convient.   

voir le box de stockage

Une ancienne grange

Direction la Nouvelle Aquitaine pour vous présenter un espace de stockage béarnais d’une superficie de 50m². C’est dans une ancienne grange à foin sécurisée que vous pourrez entreposer vos affaires. Ce box convient au stockage d’objets supportant l’humidité. C’est l’occasion de faire un petit tour en campagne.

Atouts : grande capacité de stockage (200m³) et idéal quand vous habitez en campagne et que vous souhaitez stocker à proximité 😉

voir le box de stockage

Alors ? Pas mal pour un aperçu des petits trésors que vous pouvez trouver sur JeStocke.com. Pas de panique, nous en avons pleins d’autres à vous proposer partout en France. Si vous cherchez un box de stockage qualitatif c’est le moment de vous faire plaisir.

Si vous avez un espace original (ou pas) non exploité, sachez qu’il peut vous faire gagner de l’argent ! Alors, c’est le moment de déposer votre annonce sur le site. On fera tout pour trouver le locataire qui vous ressemble 😉

Lancer un site e-commerce avec un budget limité

Futurs e-commerçants : soyez stratégique, pensez pratique !

Passionné(e) par le e-commerce, vous avez décidé d’en faire votre métier. Motivé(e) à l’idée d’avoir votre propre affaire, vous vous lancez sur les pas de l’auto-entrepreneuriat avec un budget limité.
A raison, vous jugez qu’il y a encore des tas de projets à concrétiser dans ce secteur porteur.
Déterminé(e), vous êtes prêt(e) à passer à l’action !
Mais, parce qu’il y a toujours un « mais », votre budget est limité ! Et comme on connaît bien le sujet, voici quelques conseils pratiques pour vous aider à concrétiser votre nouveau projet professionnel en respectant votre budget.

Complémentez votre financement initial : le crowdfunding

Vous possédez un capital initial pour réaliser votre projet mais il vous en faut plus pour qu’il voit le jour. Les banques n’ouvrant pas facilement leurs portes, une solution alternative s’offre à vous : le crowdfunding. Véritable soutien, il peut se révéler être LA solution pour concrétiser votre rêve.

Le financement participatif, quésaco ?

Le principe est simple, il s’agit d’un mode de collecte de fonds réalisé via une plateforme internet. Dans la plupart des cas, c’est l’association d’un grand nombre de personnes investissant un certain montant dans votre projet, qui vous permet de trouver les fonds nécessaires.

Dans cette optique et en tant que porteur de projet, vous avez la possibilité de choisir votre forme de crowdfunding, avec ou sans récompense, avec ou sans acquisition de parts pour le particulier ou l’entreprise qui investit.

Qu’est-ce que ça vous apporte concrètement ?

Sachez que quel que soit la forme de financement participatif choisie, de nombreux avantages s’offrent à vous.

En effet, outre le fait de solliciter des contributions supplémentaires, le crowdfunding vous permet de gagner en rapidité et en efficacité puisqu’une campagne de crowdfunding dure entre 20 et 90 jours. Ainsi la viralité peut être très forte et la capacité de financement au-dessus de vos attentes.

Autre apport de cette solution, la COMMUNICATION ! Élément important puisque grâce à votre campagne, vous allez faire connaître votre entreprise, ses produits et donc gagner en notoriété. 

Enfin, ce mode de financement présente aussi l’avantage de la transparence pour le financeur. Il choisit de financer et a le contrôle de ses montants investis.

Typologie des projets et des porteurs de projets

Et parce que nous aussi, on aime la transparence, voici un récapitulatif des 17 775 projets financés en 2015.

projets lancés avec un budget limité

Typologie des projets lancés avec un budget limité

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ? De nombreuses plateformes existent comme kiss kiss bank bank, my major company, Ulule ou encore kick starter, vous avez le choix, c’est le moment d’y croire !

Et pour bénéficier d’autres conseils, des organismes comme Goodmorning Crowdfunding ou encore l’AFE sont là pour vous aider.

Où travailler avec un budget limité ?

De nombreuses solutions existent quant à l’exercice de votre activité. Vous pouvez louer un bureau, avoir recours au home office, profiter des espaces de coworking, rebondir sur les cafés, les bibliothèques ou les médiathèques. Mais quelle solution quand on a un budget limité ? Notre conseil pour économiser : optez pour le home office ou ayez recours au coworking !

Le home office : autonomie et organisation

Travailler chez vous est tout à fait possible à condition d’être très bien organisé(e) et de ne pas se laisser distraire par votre environnement personnel : manque d’autonomie, pauses café trop longues, sieste, tv break, besoin de nicotine trop fréquent, petit tour sur les réseaux sociaux histoire de… STOP ! Concentrez-vous sur vos préoccupations professionnelles ! Pour cela, agencez un espace dédié dans lequel vous vous sentez bien et apte à travailler, déterminez vos objectifs quotidiennement, anticipez vos micro-pauses, vous y verrez plus clair pour réaliser vos objectifs et réussir à travailler chez vous. Résultat : productivité au top et économie réalisée ! On dit oui !

Le coworking : partage et réseau

On vous voit là ! Cessez de râler, une solution alternative et toute aussi économique existe : le coworking !

Répandu en France depuis quelques années déjà, le coworking est un mode d’organisation permettant de partager des espaces de travail tout en bénéficiant d’un réseau de professionnels encourageant l’échange et l’ouverture.

Avec le coworking, vous gagnez du temps puisqu’il faut environ 4 à 6 mois pour accéder à des locaux commerciaux (prospection, relances, négociation, devis, accord des banques) contre 3 à 4 jours pour trouver un espace de coworking qui vous corresponde.

Parallèlement, il est un atout considérable sur l’axe financier puisque généralement aucun frais d’entrée n’est à prévoir. On vous proposera un abonnement à un tarif compétitif vous permettant d’accéder à votre poste de travail quand vous le souhaitez.
En somme, grâce à ce tarif fixe vous maîtrisez le « budget locaux » de votre société tout en bénéficiant de la flexibilité du coworking.

Regardez, on vous donne même la carte du coworking ! Faites un petit tour.

Les ressources humaines, luttez contre le casse-tête financier et administratif

L’astuce ? Le multitasking ou la gestion de plusieurs tâches.

Une fois encore, votre préoccupation principale est de gérer au mieux votre budget limité, alors pour cela, deux solutions :

– vous ne recrutez pas

– vous recrutez peu

Deux possibilités de gestion des tâches

Mais attention, si votre optique est de recruter, ne vous laissez pas tenter par un recrutement trop massif, essayez d’analyser ce que vous pouvez faire seul et ce pour quoi vous avez besoin d’aide.

Dans le cas où vous ne recrutez pas, vous allez être confronté(e) à une logique de polyvalence. Il s’agit du multitasking. Force est de constater qu’en optant pour cette solution la rigueur sera votre crédo. Pour ce faire, on vous donne quelques astuces.

Les maîtres mots : l’organisation et la persévérance

L’idée principale est l’organisation. En effet, pour une bonne productivité, formulez vos objectifs, listez les étapes essentielles, décomposez-les en activités et énoncez pour chaque activité une check-list de tâches en vous fixant des deadlines. N’oubliez pas d’intégrer des plages de temps réservées aux imprévus et aux urgences.

La deuxième astuce est la persévérance. Hé oui, ce détail peut tout changer dans votre manière de travailler et d’être productif. Les premières semaines, il se peut que vous rencontriez quelques problèmes. Mais pas de panique, si vous faîtes preuve de rigueur et de détermination, vous optimiserez votre gestion du temps et le contrôle de vos activités.

Enfin, gardez en tête que grâce à cette solution, vous disposerez d’une vision globale de votre activité. Vous serez donc plus à même de faire preuve de réactivité.

Votre site e-commerce, reflet de votre activité

On ne vous apprend rien : qui dit activité e-commerce, dit création d’un site web.

Avant de dépenser une somme importante pour votre site, tester votre projet avec un minimum de dépenses via des plateformes comme WordPress, Wix ou encore Jimdo qui proposent des templates et des outils permettant d’affiner votre site, de le monétiser et de l’analyser.

Une fois votre marché et votre produit validés, vous pouvez commencer à dépenser de l’argent pour améliorer le produit.

Mais attention, une fois que votre site e-commerce sera viable et officiellement en ligne, vous commencerez à avoir vos clients et serez alors contraint de traiter des commandes dans un minimum de temps. Vous serez donc dans une logique customer centric.

Ainsi, pour maximiser votre productivité, vous devez avoir une logistique irréprochable dont un élément considérable : la gestion des stocks.

Bien gérer ses stocks avec un budget limité

Vous travaillez à domicile ou en espace de coworking, dans les deux cas, vous manquez de place pour gérer efficacement vos stocks, soyez stratégique et pensez pratique !

Toujours dans ce souci de coller à un budget limité, on vous un donne un précieux conseil. Pensez au stockage chez un particulier, le costockage : garages, box, caves, le service jestocke.com est présent dans toutes les villes de France et propose des solutions de garde meuble près de chez vous, moins chères et sécurisées. La bonne nouvelle, vous pouvez réaliser jusqu’60% d’économies sur la location d’un local de stockage. Quand on est jeune entrepreneur, c’est pas mal hein ?

Et parce qu’on vous parle de praticité, les réservations se font en ligne en toute simplicité :  #yesyoucan !

garde meuble pas cher

Avec toutes ces astuces, vous êtes parés pour créer votre société en respectant votre budget limité. Laissez-nous vous féliciter !

 

 

Jestocke.com lève 1,6 million d’euros

Jestocke.com, le service de garde meuble entre particuliers, vient de lever 1.6 million d’euros auprès de MAIF Avenir, BPI et de ses actionnaires historiques.

Membres de l'équipe Jestocke.com


Je pourrais vous parler de chiffres, de métriques ou de roadmap pour illustrer cette nouvelle mais j’ai eu envie de vous présenter l’équipe parce que sans eux il n’y aurait rien…

Jestocke.com c’est ?

12 personnes (bientôt 14) qui vivent, pensent, et dorment jestocke.com (ou presque), qui regardent et comptent les garages dans les rues, qui connaissent les meilleures histoires de déménagements, qui arrivent tous les lundis avec une nouvelle idée “géniale”, qui cuisinent ensemble le midi, consomment pas mal de Doliprane le vendredi matin et font tourner la machine à café le reste de la semaine…

  • Parité : 6 filles / 6 garçons
  • Âge moyen : 26 ans
  • Point commun : l’esprit d’équipe

Laure

Laure, CEO Jestocke.comAge : 38 ans
Fonction : CEO
Un mot pour la décrire (selon ses équipes) : déterminée, motivante
Ce qui la fait vibrer chez jestocke.com : construire un service novateur avec une équipe que j’ai choisie
Passion : l’escalade quand je pouvais encore en faire
Meilleur moment : barbeuq, baignades, restos, soirées…
Pire moment : c’est un peu l’ascenseur émotionnel tous les jours, difficile de choisir !
Plus gros défaut : heu un peu de stress peut-être

Rahma

Rahma, bras droit chez Jestocke.com

Age : 23 ans
Fonction : bras droit
Un mot pour la décrire (selon la boss) : déterminée et adepte des to-do lists
Ce qui la fait vibrer chez jestocke.com : les valeurs partagées, le challenge et la liberté d’initiative
Passion dans la vie : Rigoler à gorge déployée !
Meilleur souvenir : La finalisation des deux levées de fonds
Pire souvenir : Le stress des problèmes techniques sur le site !
Surnom dans l’équipe : RAHMAKEDDAD Clap Clap Clap Clap
Plus gros défaut : la gourmandise

Laetitia

Laetitia, responsable webmarketing chez Jestocke.comAge : 36 ans
Fonction : responsable webmartketing
Un mot pour la décrire (selon la boss) : enthousiaste et plus c’est speed moins elle a l’air débordée
Ce qui la fait vibrer chez jestocke.com : aller travailler tous les jours avec des gens sympa, pour un projet auquel je crois à fond.
Passion dans la vie : me marrer
Meilleur souvenir : les meilleurs sont à venir
Pire souvenir : j’en espère le moins possible 😉
Plus gros défaut : le même que Rahma

 

Maxence

Maxence, business developer chez Jestocke.comAge : 24 ans
Fonction : Responsable commercial
Un mot pour le décrire (selon la boss) : une tchatche impressionnante et tout en douceur
Ce qui le fait vibrer chez jestocke.com : l’ambiance et l’énergie qui se dégage de la société
Passion dans la vie : une entrecôte juste sortie du barbeuq
Meilleur souvenir : les chocolatines du lundi
Pire souvenir : Trouver la poche de café vide un lundi matin
Plus gros défaut : s’énerver au ping pong et que tout le château le sache

Herbert

Herbert, dev Front chez Jestocke.comAge : 30 ans
Fonction : Dév Front
Un mot pour le décrire (selon la boss) : tenace !!!
Ce qui le fait vibrer chez jestocke.com : participer à un projet ambitieux porté par une boss motivée, humaine et entourée d’une équipe bien soudée.
Passion dans la vie : la BD et le graffiti
Meilleur souvenir : mon arrivée dans la boîte
Pire souvenir : un lendemain de soirée :/
Surnom dans l’équipe : « t’es beau » (Thébault)
Plus gros défaut : consommateur de marqueurs

 Astrid

Astrid, Business developer chez Jestocke.comAge : 22 ans
Fonction : Business developer
Un mot pour la décrire (selon la boss) : fédératrice et pin-up
Ce qui la fait vibrer chez jestocke.com : j’aime me lever le matin en sachant que je retrouve une équipe dynamique, sympathique et bien plus.
Passion dans la vie : passer du temps avec mes amis
Meilleur souvenir : l’annonce de la levée de fonds
Pire souvenir : certaines expériences avec les utilisateurs
Surnom dans l’équipe : Corky (je suis très maladroite et je tombe souvent, pour le plus grand bonheur de mes collègues:) )
Plus gros défaut : l’impatience

Geoffroy

Geoffroy, responsable service client chez Jestocke.comAge : 27 ans
Fonction : Responsable du service client
Un mot pour le décrire (selon la boss) : festif et il assume (sauf le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi)
Ce qui le fait vibrer chez jestocke : évoluer dans ce genre d’environnement permet de se dépasser et de relever sans cesse des challenges en équipe, c’est un plaisir au quotidien
Passion dans la vie : la musique
Meilleur souvenir : Le bouclage de la 2ème levée de fond !
Pire souvenir : Le départ de certains collaborateurs
Surnom dans l’équipe : Petit chat
Plus gros défaut : ronchon avant le café

Quentin

Quentin, business developer chez Jestocke.comAge : 23 ans
Fonction : Business Developer BtoC
Un mot pour le décrire (selon la boss) : positif en toutes circonstances
Ce qui le fait vibrer chez jestocke : je n’ai pas vraiment l’impression de venir travailler au château, c’est un peu comme une grosse coloc, quand on sait faire la part des choses. L’ambiance est géniale.
Passion dans la vie : monter des projets
Meilleur souvenir : Les moments où les locataires et propriétaires nous remercient. C’est vraiment motivant, ça donne envie de continuer à bosser pour que l’expérience utilisateur soit toujours meilleure.
Pire souvenir : Lorsqu’il y a eu un problème sur une location au dernier moment un samedi après-midi. C’était le branle-bas de combat pour trouver une solution illico.
Surnom dans l’équipe : Potter parce que j’ai des lunettes rondes et une cicatrice sur le front
Plus gros défaut : je pose beaucoup (trop) de questions

Mathieu

Mathieu, growth Hacker chez Jestocke.comAge : 23 ans
Fonction : growth hacker et il y tient
Un mot pour le décrire (selon la boss) : “Tranquille” avec l’accent
Ce qui le fait vibrer chez jestocke : bosser dans une ambiance de dingue et de se bouger pour une boss qui déchire ! On sait faire la part des choses, l’ambiance est géniale. Je vais pas m’étaler sur les ping-pong et les pauses bouffe du midi…
Passion dans la vie : le sport
Meilleur moment : Le barbecue qu’on vient de faire pour fêter la levée de fond avec toute l’équipe
Pire moment : le départ de nos collègues, on était sous l’eau
Surnom dans l’équipe : garaiiiie
Plus gros défaut : trop fort au ping-pong pour mes collègues

Cédric

Cédric, dev full stack chez Jestocke.com
Age : 25 ans
Fonction : Dev Full stack
Un mot pour le décrire (selon la boss) : patient et il en faut !
Ce qui le fait vibrer chez jestocke : bosser avec cette équipe !
Passion dans la vie : Le web 🙂
Meilleur souvenir : les parties de ping-pong
Pire souvenir : le départ des anciens collègues (stagiaire)
Plus gros défaut : je ne laisse jamais tomber

 Nouhad

Nouhad, RAF chez Jestocke.com
Age : 24 ans
Fonction : RAF
Un mot pour la décrire (selon la boss) : ultra-motivée
Ce qui la fait vibrer chez jestocke.com : bosser pour un service qui parle à tout le monde
Passion : le paddle
Meilleur moment : mon premier entretien de recrutement au soleil dans le jardin
Pire moment : y’en a pas encore
Plus gros défaut : je parle beaucoup

Elodie

Elodie, business developer chez Jestocke.comAge : 21 ans
Fonction : Business developer (service client)
Un mot pour la décrire (selon la boss) : on l’aura attendue 😉
Ce qui la fait vibrer chez jestocke.com : une petite startup avec des gens jeunes et dynamiques
Passion : le dessin
Plus gros défaut : j’en ai plein

Sans oublier Yannick à Lyon, Sébastien à Paris, Sophie à Toulouse, William à Bordeaux et celles et ceux qui rejoignent notre équipe dans quelques jours !

Merci à tous pour ces bons moments, reste à peaufiner le service et le rendre encore plus simple et plus efficace !!!

Pain Surprises nous emballe – teaser

Interview de Pain Surprises, réalisateur du premier teaser de Jestocke.com

Super collaboration avec Pain Surprises qui signe le premier teaser réalisé pour Jestocke.com, le garde meuble entre particuliers. Du coup, nous avons interrogé, Félix de Givry, un des fondateurs de ce collectif qui fait du bruit…

 

Pain surprise records

 

Un peu de story telling, c’est qui, c’est quoi Pain Surprises ?

Pain Surprises, c’est d’abord un collectif de potes qui ont commencé à faire des soirées ensemble sur Paris. Aujourd’hui, on fait des pubs, des clips et on a monté notre propre label.

Vous véhiculez une image assez rétro et pourtant complétement déjantée, c’est quoi l’idée ?

L’idée, c’est de bousculer un peu les codes, et surtout de faire des trucs avec ses potes !

Parlez-nous de vos dernières réalisations ?

On a fait une première pub pour la marque Burlington et on a gagné le budget pour l’année. On vient de signer en réalisation chez Henry de Czar, ce qui nous ouvre de nouvelles portes !

Vous avez réalisé le premier teaser de jestocke.com, vous nous racontez quelques anecdotes sur le tournage ?

Il y a eu des petites histoires coquines entre Tony, le réalisateur et Colombe, la première assistante. C’est aussi la première fois qu’on a utilisé une grue.

On a vu passer pas mal d’actu vous concernant, notamment le lancement de Pain Surprises Records récemment, vous nous en dîtes un peu plus ?

Pain Surprises Records c’est le grand boom. On a signé un groupe qui s’appelle Jabberwocky et qui a fait pas mal de buzz récemment. Du coup, on se fait approcher par toutes les maisons de disques et on prépare leur clip ! Leur EP est Top 4 des ventes sur Itunes !

Ça fait pas mal de projets en peu de temps, qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter à part de continuer à vous amuser pour nous régaler ?

Réussir à développer tous les autres projets ! Et à vous aussi !