Recyclage : comment faire le tri ?

Recyclage, tri sélectif, des années qu’on nous en parle, des années qu’on peine à s’y retrouver. Faites le test autour de vous, au bureau par exemple. Observez le comportement de vos collègues à la fin du repas lorsqu’ils se dirigent vers la file de poubelles qui encombrent la cantine : hésitation, vérification sur l’affichage généralement placé au-dessus, recherche du logo dans le meilleur des cas, moment de solitude… Une minute vient déjà de filer. Du coup, votre collègue finit par envoyer le tas de détritus tout droit dans la première poubelle. Pourtant, la récup est devenue un véritable business. Que doit-on en penser ?

Le recyclage, une mine d’or

Or pendant qu’une majorité des Français se creuse la tête pour comprendre le principe, d’autres surfent sur la vague « du tri & du recyclage ».

Designers, sculpteurs, artistes, couturiers, beaucoup ont compris que la récup’ pouvait servir l’insertion sociale et parfois rapporter gros. Ils utilisent des matières recyclées pour proposer des pièces innovantes et originales qui se vendent pour certaines à prix d’or. Plus ou moins imposantes, elles reflètent bien cette volonté de créer et recréer tout en limitant le gaspillage et l’impact sur l’environnement. L’art écolo, on aime ou on n’aime pas, mais si la planète est respectée, on ne peut que valider !

david-trubridge-design
Création du designer écologiste David Trubridge

Mode et recyclage font bon ménage

Le monde de la mode n’est pas en reste. Ce qu’on appelle le green fashion, la mode éthique en français, a fait son apparition depuis quelques années et s’invite dans les pages des magazines et sur tous les podiums.

Sur la dernière Fashion Week de Berlin, les stylistes ont misé sur des créations éco-responsables ! L’éco-fashion et le design durable étaient d’ailleurs deux axes de croissance déjà bien intégrés par la capitale allemande. Matières, produits bio et parfois recyclés, le naturel a pris le dessus sur le synthétique ! Le nouveau Saint Graal.

 

Depuis plusieurs années, la marque de prêt-à-porter H&M affiche sa fameuse ligne éco-responsable « Conscious », des collections de vêtements conçus exclusivement à partir de tissus naturels ou recyclés. Coton et lin versus élasthanne ou polyuréthanne… les fibres synthétiques autrefois omniprésentes sont aujourd’hui très largement délaissées. « Synthetic is not fantastic ! »

collection conscious H&M
Collection eco-responsable « conscious » H&M

Alors évidemment la question de l’engagement des entreprises se pose. Comment faire le tri entre les marques qui pratiquent le green washing en se donnant une image écologique pour générer davantage de profits, et celles qui ont une réelle conscience éco-citoyenne ? Simple coup marketing ou réelle prise de conscience sur les dangers qu’encourt la planète ?  Le doute plane… ou pas.

 

L’aventure Switcharound

Il est des aventures que l’on suit de près. C’est le cas du service proposé par Switcharound que l’on vous propose de découvrir. Maurane a accepté de nous donner son avis. 

Switcharound, location et sous-location de logement

Trouver un logement étudiant pour quelques mois

C’est l’histoire de cette étudiante Bordelaise, Maurane, qui s’est retrouvée face à un problème que beaucoup d’étudiants connaissent : « Deux semaines avant de partir à Paris pour travailler, je n’avais toujours pas trouvé d’appartement ni de chambre pour me loger. Mais à une semaine du départ, alors que je m’étais mise dans la tête que je trouverai mon logement sur place, je suis tombée sur le site switcharound.com en surfant sur internet. » nous dit l’étudiante bordelaise.

Intriguée, Maurane a épluché les annonces de logement à Paris du site proposant un service de location et de sous-location de logements entre particuliers : « J’ai atterri sur ce site comme ça, par hasard et j’ai voulu regarder un peu ce que c’était, par pure curiosité » continue-t-elle. « Trouver un appartement pour quelques mois, c’est vraiment l’enfer, alors si le service s’en occupe pour vous et ne vous réclame pas de dossier énorme, c’est le bonheur », ajoute-elle. 

La sous-location de logements pour les étudiants

Elle s’est rapidement aperçue qu’un certain nombre d’étudiants installés à Paris proposaient de sous-louer leurs appartements sur différentes périodes, dont Céline :

« Rapidement, je me suis rendue compte que je venais de trouver « LE » bon plan logement pour quelques mois. Une solution ultra simple et surtout hyper confortable financièrement. Céline, étudiante à Paris avait prévu de partir à Londres pour faire son stage de fin d’études mais elle ne souhaitait pas se séparer de son logement parisien si difficilement acquis.

On a échangé par mail puis par téléphone pour se mettre d’accord sur les détails avant de finaliser la réservation sur le site qui règle notamment les questions relatives à l’assurance ».

Une envie de recommencer ?

Les deux étudiantes comptent bien renouveler l’expérience switcharound : « C’est une solution pratique, confortable et adaptée à tous : inscription gratuite, petit budget, rencontres sympas… » ajoute Maurane.  « Le site est top ! En plus, je communique régulièrement sur facebook avec Maurane, ma co-switcheuse. Ce qui est marrant, c’est qu’on est partie des simples échanges de mails et de fil en aiguille, on s’est liées d’amitié » explique Céline. « Je pense que pour mon prochain stage, je vais re-switcharounder! » finit Maurane.

Investir dans un parking

Dans la plupart des cas, acheter un parking est un investissement solide et rentable. Pour les petits budgets qui ne permettent pas d’accéder à des biens type appartements ou studios, l’achat de places de parking, garages ou box peut s’avérer très rentable.

Acheter un parking, un investissement simple

Quand choisir un appartement peut prendre des jours et des mois, voire des années, le choix d’une place de parking ou d’un box de stationnement est souvent beaucoup plus simple. Inutile de multiplier les allers-retours pour se décider, quelques photos du bien et une petite visite sont souvent suffisantes surtout quand on connaît bien le quartier dans lequel on investit.

Et une fois achetée, une place de parking ne nécessite pas d’entretien particulier ni de grosses réparations.

Une fois le bien acquis, sachez que la législation en matière de location de parking, garage ou box est aussi plus souple : le contenu du bail est libre et le loyer fixé par le propriétaire. Bref, une gestion bien moins contraignante que dans le cas de la location d’un appartement.

Concernant le traitement du risque de non-paiement, là encore la législation est moins stricte. Le propriétaire peut rompre le contrat, vider son espace et en interdire l’accès au locataire.

De surcroît, la demande de location pour ce type d’espaces est importante et ne cesse d’augmenter. Dans certaines zones, c’est le cas pour un garage fermé à Bordeaux, elle est même supérieure à l’offre. Les raisons sont bien connues : une densité urbaine croissante, un agencement urbain repensé et souvent résolument anti-voitures (stationnement payant, péage urbain…) notamment. En ville, la demande explose depuis quelques années et dans certains quartiers les prix s’envolent.

Comment investir efficacement ?

Comme le souligne très justement Luc Brialy, expert en placement immobilier, vous devez bien connaître le quartier où vous souhaitez investir et être attentif aux critères de localisation, de sécurité et d’accessibilité. Ils auront leur importance sur votre rentabilité notamment sur le prix d’achat et sur le prix de location que vous afficherez.

Une fois votre parking acheté, la location se fait facilement et rapidement car, contrairement aux habitations, les contrats de locations de parking sont uniquement régis par le Code Civil. Vous pouvez donc aisément déterminer la durée du contrat, la garantie et les conditions de résiliations.

Pour en savoir plus, suivez les conseils de Luc Brialy et disposez de toutes les clés pour pouvoir investir et rentabiliser votre parking en le boxant sur JeStocke.com.

Dans la pratique

Frais de notaire

Les frais de notaire sont forfaitaires. Ils peuvent largement dépasser les 5 % retenus dans le cas d’un achat immobilier classique. A titre d’exemple, pour une valeur d’achat de 10000 €, les frais de notaires sont compris entre 1200 et 1900 €.

Charges

Dans une copropriété, il faudra supporter les charges liées à l’entretien, aux éventuels travaux et à la conservation des parties communes. Elles sont souvent répercutées sur le prix de la location.

Taxe d’habitation et taxe foncière

La taxe d’habitation est payée par le/les locataire(s) (dans sa totalité s’il est seul, pour partie s’ils sont plusieurs) lorsque le parking est situé à plus d’un kilomètre à vol d’oiseau de l’habitation principale du propriétaire. Le montant varie en fonction de la commune dans laquelle est situé le parking.

Attention, la taxe foncière est toujours à la charge du propriétaire.

Impôts

Les loyers perçus sont des revenus fonciers. Ils sont soumis à l’impôt sur le revenu. Ils sont donc à déclarer annuellement (les charges locatives ne doivent pas être déclarées si vous êtes sous le régime réel). Si vos recettes annuelles ne dépassent pas 15 000 €, vous pouvez bénéficier du régime micro-foncier, renseignez-vous sur le site Service public.

TVA

Le taux de TVA applicable dans le cas d’une location de parking est de 20%. Elle n’est pas facturée si le loyer perçu par an est inférieur à 32 100 euros.

Pour la location d’une place de parking en complément d’un appartement ou d’un local non soumis à la TVA, la place de parking est exonérée de TVA.

Comment choisir un parking ?

Les bonnes affaires sont légion sur le marché. On peut considérer qu’en dessous de 10000 € en province ou de 20000 à Paris, c’est une affaire à suivre. Reste à cibler le bon quartier et à privilégier l’accessibilité du lieu : un emplacement de parking situé à proximité des sorties sera plus facilement loué.

Pour assurer un meilleur niveau de sécurité, on ne peut que vous conseiller d’investir dans un box fermé, plutôt que dans une place de stationnement à ciel ouvert. Enfin la surface et la hauteur sous plafond sont des détails à ne pas négliger. Si votre parking est trop étroit pour accueillir un monospace, vous perdrez des opportunités de location.

Etre sûr que c’est la bonne affaire

Si vous achetez votre parking 10 000 € et que vous fixez votre loyer à 60 €/mois.

Admettons que les charges et taxes s’élèvent à 120 €/an :

  • Revenu locatif : 60 x 12 = 720 euros
  • Rentabilité brute : 720/10 000 x 100 = 7,2 %
  • Dépenses annuelles : 120 euros (frais, charges, taxes)
  • Bénéfice : 720 – 120
  • Rentabilité nette : 600 € / 10 000 € x 100 = 6%

Le costockage, l’astuce pour booster la rentabilité de votre bien

JeStocke.com vous conseille également de ne pas limiter votre box, garage ou parking à une simple place de stationnement. En période de déménagement notamment, nombreux sont ceux qui recherchent des espaces vides pour stocker leurs meubles et leurs cartons. Transformer votre place de parking en garde meuble répond à un réel besoin et vous permet d’optimiser encore la rentabilité du bien. En louant votre garage fermé sur un site de costockage, vous pouvez escompter en moyenne 120€/mois de revenus locatifs dans une grande ville.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour investir de façon intelligente dans une place de parking, un box ou un garage.

Source principale : parkingarage.fr

Les joies du déménagement

On parle toujours du stress du déménagement, de l’angoisse de trier, de la peur de jeter, de la tristesse de quitter et beaucoup plus rarement des joies du déménagement. Et pourtant elles existent. L’équipe se propose, le temps d’un article, de vous aider à vous réjouir de cette perspective !

Déménagement ? Dépendez la crémaillère !

Vous avez trouvé votre nouveau logement et programmé la date du déménagement. Voilà l’occasion rêvée de faire la fête, vos amis s’en souviendront le jour où ils recevront une invitation pour porter les cartons. Alors, dépendez la crémaillère. N’oubliez-pas d’y convier vos voisins, ça leur évitera de monter en pyjama pour vous demander de baisser le son.

Pour une dépendaison de crémaillère tout est possible : dîner chic et gastronomique au champagne, apéro-dinatoire vin rouge bio ou naturel, ou encore grosse soirée téquila (attention, dans ce cas, à ne pas prévoir le déménagement pour le lendemain)… L’essentiel étant de convaincre vos amis de ne pas vous faire de cadeau, vous avez suffisamment de babioles et autres breloques à empaqueter.

Je fais les cartons : démontage, emballage…

Vous voulez gagner du temps, faites des cartons. Rien de plus inefficace et exaspérant que de devoir transporter directement dans les bras, bibelots, lampes et autres plantes vertes.

 bras chargés déménagement

Et puis tout le monde vous le dira, faire ses cartons, c’est une occasion en or de remettre la main sur pléthore d’objets qui avaient disparu de la circulation depuis des années ou dont vous aviez tout simplement oublié l’existence.

Notre best-of :

  • La collection de Spirou
  • Hervé Vilard ou Karen Cheryl, votre cœur balance…
  • Et les éternelles photos de vous avec une petite coupe « maison » ou une acné juvénile prononcée…

Madeleine de Proust quand tu nous tiens !

Je déménage et tout le monde est au rdv !

On vous a souvent mis en garde contre les désistements de dernière minute pour cause de névralgie, week-end en famille ou autres mariages de dernière minute. Sachez qu’ils sont fréquents mais que dans certains cas, ça peut aussi très bien se passer. Un déménagement entre potes ou en famille, quand on est beaucoup, c’est que du bonheur !

N’hésitez-pas à valoriser les talents de chacun : le cordon bleu se chargera du pique-nique, la fée du logis du ménage, l’amateur de sensations fortes de conduire de 20 m3 que vous avez loué (vous avez une franchise de 900 €, pensez-y).

L’étape « fresh start » : stressante oui, mais positive !

Une nouvelle vie vous attend… Un nouveau job ? Un autre enfant ? Un simple coup de tête ?

Un nouveau job pour vous ou votre conjoint ? C’est peut-être un meilleur salaire, c’est assurément de nouvelles têtes et un boss qui ne vous connait pas. Ça c’est positif !

La famille s’agrandit ? Un bébé, c’est souvent un nouvel appartement et… une nouvelle voiture. Bref, un nouveau départ ! et à ce stade vous pensez encore que c’est génial alors profitez-en !

Vous ne teniez plus en place et vous vous êtes dit : « ok, c’est le moment, je pars » ? Un tour du monde, un déménagement à l’étranger ou simplement un départ en province. Vous avez fait le bon choix.

Bon déménagement à tous et si vous avez besoin de stocker vos affaires pour quelques semaines en attendant que votre nouvel appartement soit prêt, pensez au costockage.

Un déménagement pas cher ? « Do it yourself »

Sous l’effet conjugué de la crise et du développement du numérique, le comportement des consommateurs change, notamment sur le marché du déménagement. La grande tendance du déménagement est le Do it yourself ou DIY. Vous avez demandé un déménagement pas cher ? Jestocke.com vous propose de réduire la facture de votre déménagement.

Do it yourself

déménagement pas cher : DIY

Plus de 6 millions de Français déménagent chaque année, soit plus de 3 millions de déménagements par an dont 2 millions réalisés sans l’intervention de professionnels du secteur. Mieux informées, notamment grâce à Internet, plus regardantes, effet de la crise, les personnes qui déménagent prennent le temps de se renseigner et d’organiser leur déménagement. Plus attentives que jamais aux bons plans, elles utilisent l’outil Internet pour comparer les prix des déménageurs et se procurer des devis gratuits online. En temps de crise, déménagement, cartons, location d’utilitaire, garde meuble ou self stockage, chaque poste est passé au crible avec un objectif : faire un « déménagement pas cher« . On se réjouit des économies réalisées et on opte pour des solutions alternatives comme le groupage, jusqu’à 5 fois moins cher ou des sociétés proposant un déménagement low cost.

La seconde tendance pour s’assurer un déménagement pas cher est le « do it yourself ». Certaines entreprises ont très vite flairé le bon plan et ont su répondre aux besoins de ces personnes mobiles qui ne souhaitent pas s’adresser aux professionnels du secteur. En effet, faire appel à des amis ou à la famille, passer par une location d’utilitaire low-cost et faire soi-même les cartons, est aujourd’hui la norme. On déménage seul ou on opte pour une offre packagée du type « location d’utilitaire + cartons » à un prix très bas.

Un déménagement pas cher ? c’est possible

déménager seul

Face à la concurrence de ces nouveaux produits et de jeunes startups proposant des déménagements low cost, les entreprises spécialisées dans le déménagement commencent à baisser leurs tarifs et cherchent à s’attacher une clientèle de professionnels. Résultat, le marché du déménagement est en pleine mutation. L’émergence des acteurs du déménagement pas cher bouleverse fortement le secteur faisant baisser le prix du déménagement.
Une redistribution des cartes dont on ne connaît pas encore les perdants !

Source : Etude de Xerfi

Autopsie d’un déménagement à Paris

Portrait : Nous avons rencontré Lucas, un jeune étudiant parisien qui raconte son déménagement à Paris et sa recherche d’une cave à Paris pour y stocker ce qui ne rentrait pas dans sa chambre de bonne.

Lucas loue une cave sur Jestocke.com

Tout commence, lorsque Lucas apprend que pour lui, les études se poursuivront à Paris.

Paris… On pourrait vous en parler des heures, on connaît un peu. Paris, ville de l’amour, capitale de la mode, des arts et de la culture, d’une beauté à vous couper le souffle. Mais Paris, ça peut aussi couper bien des ardeurs et ce fut le cas pour Lucas…

Après moult recherches d’appartements sur des sites de petites annonces, de visites de taudis hors de prix, de queues dans les escaliers en attendant un propriétaire peu aimable… Lucas a fini par dénicher une chambre de bonne dans le 18e arrondissement, rue du marché Dejean, Station Chateau Rouge. Son immeuble donne juste au dessus d’une poissonnerie, mais comme il habite au 6e, il se dit que les odeurs ne monteront pas si haut !

Lucas est fin prêt à vivre son rêve parisien, le bail est signé. Mais il reste une toute dernière « étape » et non des moindres : faire son déménagement à Paris.

Le jour « J », Lucas remonte de Tours où il habitait jusque-là à Paris dans sa petite voiture. Seulement voilà, le doux rêve prend fin à son arrivée sur place. Le savant calcul de ce futur gestionnaire tombe à l’eau : mais où est donc passé le local à vélo ? Tant pis, il prendra ses quartiers dehors, dans la rue, devant l’immeuble. La nuit tombant, le vélo disparaîtra dans le dédale de ruelles parisiennes…

Les problèmes continuent. Bertrand, proche ami de Lucas, a malencontreusement attrapé une mauvaise grippe deux jours plus tôt (en juin ??? Comme quoi tout arrive), et Magdi, lui, a la chance d’avoir rencontré l’amour la veille, mais l’amour avec un grand A, celui qui n’attend pas. Soit, on est jamais mieux servi que par soi-même (mais on est jamais aussi fatigué après) ! Lucas déménage seul.

Les cartons se vident, l’appart’ se remplit. « Je ne suis pas ingénieur, mais y’avait pas mal de choses qui n’allaient pas rentrer dans l’appart que j’avais loué » a très vite constaté Lucas.

Pas question pour lui de redescendre chez ses parents à Toulouse en voiture pour y mettre toutes les affaires qu’il ne peut pas garder dans son 9m2. « J’ai eu l’idée de chercher à louer une petite cave à Paris », raconte-t-il. Lucas s’est inscrit sur Jestocke.com et a posé ses affaires dans une cave à Paris. Il loue 1 m2 pour 12 euros par mois !

Alors si comme cet étudiant parisien, vous décidez de mettre toutes les chances de votre côté pour la réussite de votre déménagement à Paris, la solution la plus économique et la plus pratique vient d’être lancée, on la trouve en ligne et avec toutes les garanties en termes d’assurance et de sécurité. Découvrir Jestocke.com.

Premier salon de l’entreprise pour jestocke.com

Invitée par l’AEC, agence des initiatives numériques, Jestocke.com, le leader du costockage, a participé au salon de l’entreprise Aquitaine 2013. L’occasion pour l’équipe de présenter son service et d’échanger avec d’autres entrepreneurs, porteurs de projets et professionnels. Plus de 5000 visiteurs attendus cette année sous un soleil de plomb…

Un grand merci à l’AEC et à toute l’équipe travaillant à l’émergence en Aquitaine de projets innovants : Thierry Ulmet, Benoît Bougeard, Cédric Favre, Sonia Moufli et Marion Joly.

Au programme du salon de l’entreprise pour Jestocke.com

10h – 12 h : Atelier témoignages des porteurs de projets hébergés à l’AEC

995340_523175457719852_1746866286_n

Benoit PanelJeloumoncampingcar.com

960047_523175474386517_191069106_n

Alexandre SavinAchetons Local

971624_523175491053182_1880172004_n

Laure CourtyJestocke.com

14h40 – 15h : Oraux de la Business cup, on y était devant un jury de choc pour un moment convivial.

Bravo au vainqueur catégorie création d’entreprise: www.parkandtrip.com

16h30 – 18h : Conférence coup de projecteur, zoom sur 10 projets innovants : et hop, encore nous, aux côtés des pépites bordelaises :

E-TOPIA –  Sébastien Bruhat : solutions logicielles pour les sites d’e-Commerce.

Un outil efficace qui permet d’analyser les comportements des consommateurs au cours de leur navigation pour personnaliser les campagnes marketing.

FABZAT –  Florent Pitoun et Matthieu Saint-Denis : fabrication d’objets issus de l’impression 3

Belle présentation de nos voisins. Ils peuvent vous imprimer un nouvel humérus mais peuvent-ils fabriquer des espaces de stockage ?

FOOTBASE –  Jérôme Molinié : application sur tablette pour coacher des équipes de foot.

Ancien footballeur professionnel, Jérôme a eu la bonne idée ! Quelle reconversion.

YESCAPA –  Benoît Panel : site web de location de camping-car entre particuliers.

Benoit Panel, qui a ouvert le bal lors de cette conférence, vous propose de partir en roadtrip avec votre famille ou vos amis pour pas cher !

MARBOTIC –  Marie Mérouze : conception de jeu et de contenus pédagogiques sur surface tactile qui interagissent également avec des jeux en bois

Une innovation qui séduira les petits sans parler des digital mums, la boss est fan.

ROCKETFID – Paul Langeard : outil de gamification et de fidélisation pour les réseaux sociaux.

Ils ont déjà réussi à séduire nos collègues de Switcharound !

SHINYPIX –  Fabrice Carré : studio de jeux, producteur d’un jeu sérieux « Château Academy » sur les métiers de la vigne

Quand les geeks rencontrent les grands crus bordelais… Vous n’avez pas les moyens d’un investisseur chinois, Shinipix vous offre la possibilité de gérer un château bordelais… on line !

SNIPS – Alexandre Vallette : entreprise spécialisée dans les modèles prédictifs et l’innovation par le Big Data.

Vous pensez que Numbers et Person of interest sont des fictions, et bien Snips nous prouve le contraire. Ces scientifiques décryptent tous les comportements urbains de nos villes, on a adoré.

TAMAPLACE – Pierre Salinas : jeux et contenus pédagogiques sur tablettes et smartphone

Ils ont inventé les tables virtuelles, passe-moi l’agrafeuse version 2.0 !

 

Déménager, toute une histoire…

Déménager, tout le monde a dû y passer au moins une fois dans sa vie. Pour soi ou pour les autres, déménager c’est toujours le parcours du combattant. Il y a beaucoup trop de choses à prendre en compte : “Mince, je n’ai aucune idée du volume !”; “Où vais-je trouver des cartons ?” ; “Toutes ces affaires ne rentreront jamais dans ma voiture, il me faut un utilitaire” !

Mobilisez des bras en plus

Le pire reste de trouver de l’aide pour déménager… “Qui vais-je bien pouvoir appeler pour venir me filer un coup de main ?”

Vous pouvez toujours essayer de poster une annonce sur Facebook mais le taux de réponses s’annonce faible voire nul, à la différence du post où vous invitiez tous vos contacts à votre dernière pendaison de crémaillère.

Pour un déménagement, vous récolterez sans doute quelques “Désolé, je suis pas là le week-end du 6” ou “C’est dommage, je viens de me faire un lumbago, j’peux plus bouger” voire l’indémodable “Je peux pas j’ai piscine” !

A 20 ans, on finit par arriver à motiver quelques bonnes âmes généreuses. À 30 ans, ça devient très compliqué. À 40 ans, dîtes-le vous, vous déménagerez seul. Vos amis ont tous entre 5 et 10 déménagements au compteur et le mal de dos qui va avec.

Segmentez votre déménagement

On ne vous apprend rien si l’on vous dit que déménager consiste à vider un appartement pour en remplir un autre. Deux déménagements pour le prix d’un !

Il va donc falloir mobiliser votre entourage pour plusieurs heures voire pour la journée. Prévoyez large, un déménagement sans contre-temps, ça n’existe pas.

D’expérience, il vaut mieux faire deux équipes : une pour vous assister le matin, une seconde prenant le relai l’après-midi. Ainsi vous aurez des recrues toutes fraîches lorsque vous serez déjà bien fatigué par une matinée passée à soulever des meubles et porter des cartons.

Pensez au ravitaillement

Pour garder une équipe motivée le jour du déménagement, rien de tel que de penser à apporter des boissons fraîches et quelques petites gourmandises à se mettre sous la dent.

Un déménagement vaut n’importe quelle séance intensive de sport en termes de calories dépensées. Alors pour ne pas risquer de perdre les rares amis que vous avez réussi à mobiliser, un panier pique-nique s’impose. Et pour les plus résistants qui resteront jusqu’au dernier carton, une petite bière !

Pour bien préparer votre déménagement et vous y prendre à l’avance, suivez notre guide : comment déménager ?

Recherche location de garage à Bordeaux

Vincent, 40 ans, Bordelais, recherche une location de garage à Bordeaux

Vincent habite Bordeaux et enseigne les mathématiques et la physique depuis plus de 10 ans. Il a à peu près tout fait dans la vie et il continue : un DUT de mesures physiques, sapeur-pompier dans l’armée, technicien de maintenance puis technicien de recherche en pharmacie, un passage chez Pôle emploi avant d’enchaîner sur une licence, une maîtrise et un DEA de physique nucléaire. Depuis peu, il s’est lancé dans le graphisme, la création de sites internet, la supervision de chantiers dans le bâtiment et la peinture à l’huile. Et Vincent recherche un garage à louer à Bordeaux.

Une location de garage à Bordeaux ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

garage à Bordeaux

C’est un peu la bohème cette année et bien entendu ma fidèle voiture m’a lâché, alors j’en ai racheté une… à un concessionnaire peu scrupuleux. Je me suis rapidement aperçu d’un problème de joint de culasse et aucun garagiste ne m’a pris au sérieux… jusqu’à ce que ce l’huile passe dans l’eau ! Impossible de rendre le véhicule et bien trop cher à réparer. Dans le monde dans lequel on vit, soit tu as les moyens de payer la réparation, soit tu dois savoir le faire toi-même. Ma voiture étant invendable en l’état, je n’avais plus qu’à mettre les mains dans le cambouis… J’ai pensé à Jestocke.com pour une location de garage sur Bordeaux le temps de pouvoir démonter ma voiture et la réparer.

Qu’est-ce que vous aviez entrepris comme démarches avant de nous contacter pour un garage à louer ?

J’ai appelé autour de moi pour trouver un lieu abrité car il pleut depuis des mois : amis, famille et garagistes. Je suis également passé au garage moderne… mais ce type de gros œuvre fait peur à pas mal de monde ! J’ai fini par trouver un garage dans Bordeaux chez une amie, mais voilà… j’ai une Volvo 940 break, elle fait 5 mètres de long et ne rentrait pas ! C’est alors que j’ai contacté votre site Internet pour une location de garage de courte durée.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le service que nous avons développé ?    

Ce qui est intéressant (et porteur à mon avis) c’est que vous proposez aussi des solutions de courte durée… Il est dommage de devoir prendre une location de garage sur une période d’un mois juste pour quelques jours d’utilisation. Et les prix des garages ou des espaces sont étonnamment raisonnables, compte tenu du service que cela peut rendre. Pour moi, c’est l’idéal. Mais j’imagine que votre service est aussi d’une grande utilité lors d’un déménagement par exemple.

Vous aussi, trouvez un garage à louer voire un garde meuble partout en France en faisant une recherche ici.

Pain Surprises nous emballe – teaser

Interview de Pain Surprises, réalisateur du premier teaser de Jestocke.com

Super collaboration avec Pain Surprises qui signe le premier teaser réalisé pour Jestocke.com, le garde meuble entre particuliers. Du coup, nous avons interrogé, Félix de Givry, un des fondateurs de ce collectif qui fait du bruit…

 

Pain surprise records

 

Un peu de story telling, c’est qui, c’est quoi Pain Surprises ?

Pain Surprises, c’est d’abord un collectif de potes qui ont commencé à faire des soirées ensemble sur Paris. Aujourd’hui, on fait des pubs, des clips et on a monté notre propre label.

Vous véhiculez une image assez rétro et pourtant complétement déjantée, c’est quoi l’idée ?

L’idée, c’est de bousculer un peu les codes, et surtout de faire des trucs avec ses potes !

Parlez-nous de vos dernières réalisations ?

On a fait une première pub pour la marque Burlington et on a gagné le budget pour l’année. On vient de signer en réalisation chez Henry de Czar, ce qui nous ouvre de nouvelles portes !

Vous avez réalisé le premier teaser de jestocke.com, vous nous racontez quelques anecdotes sur le tournage ?

Il y a eu des petites histoires coquines entre Tony, le réalisateur et Colombe, la première assistante. C’est aussi la première fois qu’on a utilisé une grue.

On a vu passer pas mal d’actu vous concernant, notamment le lancement de Pain Surprises Records récemment, vous nous en dîtes un peu plus ?

Pain Surprises Records c’est le grand boom. On a signé un groupe qui s’appelle Jabberwocky et qui a fait pas mal de buzz récemment. Du coup, on se fait approcher par toutes les maisons de disques et on prépare leur clip ! Leur EP est Top 4 des ventes sur Itunes !

Ça fait pas mal de projets en peu de temps, qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter à part de continuer à vous amuser pour nous régaler ?

Réussir à développer tous les autres projets ! Et à vous aussi !

 

Le blog du garde meuble entre particuliers