Recyclage : comment faire le tri ?

Recyclage, tri sélectif, des années qu’on nous en parle, des années qu’on peine à s’y retrouver. Faites le test autour de vous, au bureau par exemple. Observez le comportement de vos collègues à la fin du repas lorsqu’ils se dirigent vers la file de poubelles qui encombrent la cantine : hésitation, vérification sur l’affichage généralement placé au-dessus, recherche du logo dans le meilleur des cas, moment de solitude… Une minute vient déjà de filer. Du coup, votre collègue finit par envoyer le tas de détritus tout droit dans la première poubelle. Pourtant, la récup est devenue un véritable business. Que doit-on en penser ?

Le recyclage, une mine d’or

Or pendant qu’une majorité des Français se creuse la tête pour comprendre le principe, d’autres surfent sur la vague « du tri & du recyclage ».

Designers, sculpteurs, artistes, couturiers, beaucoup ont compris que la récup’ pouvait servir l’insertion sociale et parfois rapporter gros. Ils utilisent des matières recyclées pour proposer des pièces innovantes et originales qui se vendent pour certaines à prix d’or. Plus ou moins imposantes, elles reflètent bien cette volonté de créer et recréer tout en limitant le gaspillage et l’impact sur l’environnement. L’art écolo, on aime ou on n’aime pas, mais si la planète est respectée, on ne peut que valider !

david-trubridge-design
Création du designer écologiste David Trubridge

Mode et recyclage font bon ménage

Le monde de la mode n’est pas en reste. Ce qu’on appelle le green fashion, la mode éthique en français, a fait son apparition depuis quelques années et s’invite dans les pages des magazines et sur tous les podiums.

Sur la dernière Fashion Week de Berlin, les stylistes ont misé sur des créations éco-responsables ! L’éco-fashion et le design durable étaient d’ailleurs deux axes de croissance déjà bien intégrés par la capitale allemande. Matières, produits bio et parfois recyclés, le naturel a pris le dessus sur le synthétique ! Le nouveau Saint Graal.

 

Depuis plusieurs années, la marque de prêt-à-porter H&M affiche sa fameuse ligne éco-responsable « Conscious », des collections de vêtements conçus exclusivement à partir de tissus naturels ou recyclés. Coton et lin versus élasthanne ou polyuréthanne… les fibres synthétiques autrefois omniprésentes sont aujourd’hui très largement délaissées. « Synthetic is not fantastic ! »

collection conscious H&M
Collection eco-responsable « conscious » H&M

Alors évidemment la question de l’engagement des entreprises se pose. Comment faire le tri entre les marques qui pratiquent le green washing en se donnant une image écologique pour générer davantage de profits, et celles qui ont une réelle conscience éco-citoyenne ? Simple coup marketing ou réelle prise de conscience sur les dangers qu’encourt la planète ?  Le doute plane… ou pas.

 

Share Button

2 Replies to “Recyclage : comment faire le tri ?”

  1. Bonjour, Je pense pour qu’il y ait un réel effet positif et significatif il faut que tout le monde se mettent aux recyclage d’appareils electroniques et des déchets ménagers que ce soit les particuliers ou les entreprises. Il faut vraiement lancer une campagne d’éducation et de sensibilisation pour faire évoluer les mentalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *