Archives par mot-clé : locataire

Déménagement : 5 conseils pour réussir son état des lieux

L’état des lieux est une étape bien connue des locataires et propriétaires : là où certains  jouent leur caution, d’autres jouent leur budget travaux. Dans les deux cas, il y a un enjeu majeur à ce qu’il soit réalisé en bonne et due forme afin d’éviter les désaccords voire les litiges.

Lors de la mise en location d’un bien, on réalise deux états des lieux, l’un à l’entrée et l’autre à la sortie du locataire. Ils ont pour but de rendre compte de la tenue du logement par son occupant pendant la durée de la location.

On prend son temps

Dans la folie du déménagement on peut avoir tendance à faire les choses rapidement. Pas question pour autant de bâcler son état des lieux !

Pour le locataire, l’état des lieux d’entrée a une importance majeure. C’est à ce moment là qu’il peut s’assurer de ne pas se voir facturer par la suite des travaux pour des dégradations qu’il n’a pas commises.

Mais, l’état des lieux de sortie joue lui aussi un rôle central, c’est pourquoi il faut bien le préparer. Nous vous conseillons de prendre le temps de vérifier pièce par pièce l’état des revêtements et des équipements afin de rectifier les petits défauts qui sont apparus pendant la location. De même il est nécessaire de bien nettoyer l’appartement avant l’état des lieux en prêtant une attention particulière aux plomberies et joints.

On ouvre l’oeil

Depuis l’entrée en vigueur de la loi ALUR, l’état des lieux doit correspondre à un certain nombre de critères détaillés dans le décret fixant les modalités d’établissement de l’état des lieux et de prise en compte de la vétusté des logements loués.

Un état des lieux doit par exemple contenir :

  • la date;
  • l’adresse du logement;
  • les coordonnées des deux parties;
  • une description des clés et de leur utilité;
  • une description détaillée pièce par pièce des sols, murs et équipements;
  • la signature des parties prenantes

déménagement l'état des lieux

Pour partir sur de bonnes bases

Vous commencez à stresser ? La date approche et vous ne savez pas comment vous y prendre pour réaliser votre état des lieux en toute sérénité ? Vous pouvez télécharger gratuitement en ligne des modèles d’état des lieux qui vous guideront dans sa rédaction. Pour être plus à l’aise, le mieux est d’avoir pris le temps de bien vider l’appartement à l’avance pour faire un dernier tour avant le rendez-vous. Pour vous simplifier la vie vous pouvez stocker vos affaires en attendant de les installer dans votre nouveau chez-vous.

Bon à savoir

Quelques tips sont toujours bons à prendre lorsqu’on s’apprête à remplir un document administratif. Dans le cas de l’état des lieux, sachez que s’il est  partiellement ou carrément pas réalisé, c’est le locataire qui sera considéré comme responsable des défauts du logement.

En outre, il est également utile de noter que le locataire dispose de quelques jours après la mise en marche du chauffage pour modifier l’état des lieux s’il constate des défauts dans l’installation.

Un dernier coup de pouce pour la route

Comme nous l’avons souligné précédemment, il est important d’être précis. Pour être sûr que tout sera pris en compte correctement lors de la rédaction de vos état des lieux, le mieux est d’y inscrire le plus de détails possible. Vous pouvez également y adjoindre des photos. Ces dernières ne pourront pas se substituer aux descriptions mais pourront les appuyer.

Comment rédiger une annonce de location efficace ?

Lorsque l’on dépose une petite annonce sur un site, difficile de savoir quels sont les éléments et le wording qui vont faire la différence et déclencher rapidement des demandes de réservation de la part des utilisateurs. Les formulaires ne sont pas toujours très explicites, même si certains sont excessivement bien pensés !

Pour louer un bien immobilier (appartement, maison, chambre d’étudiant…) ou, dans notre cas, un espace de stockage (type cave, garage, box de stockage…), sans passer par un professionnel de l’immobilier, beaucoup ont recours aux sites de petites annonces qui assurent la mise en relation entre particuliers. Une solution simple qui permet d’éviter les frais d’agence ! Généralement le dépôt d’annonce est gratuit. Il suffit de s’inscrire et de remplir un formulaire qui reste le facteur clé de succès pour une mise en relation rapide et efficace avec de potentiels locataires.

Une bonne annonce pour des locataire intéressés !

Le contenu est essentiel. Prenez le temps nécessaire pour remplir tous les champs, vous êtes le mieux placé pour parler de votre bien. En parcourant rapidement l’annonce des yeux, l’ensemble des éléments clés doivent être visibles. Soyez clair, intelligible et concis. Mettez-vous à la place de l’internaute.

Les points à ne pas manquer :

  • Pensez à votre cible ! Si vous bien est susceptible d’intéresser un étudiant ou une petite famille, vous ne rédigerez pas l’annonce de la même façon.
  • La localisation du bien immobilier est très souvent déterminante. Soyez précis et insistez sur les avantages qu’elle apporte (commodités, transports et accessibilité) en gardant votre cible en tête.
  • Insistez sur le petit plus : une cave, un grand balcon, une petite terrasse, une vue imprenable…
  • Mentionnez l’état dans lequel votre bien immobilier se trouve. Si des travaux sont à prévoir, n’hésitez-pas à développer afin de rassurer le locataire. Si vous avez récemment effectué des travaux, précisez-le ! C’est un élément rassurant pour un futur locataire.
  • La date à laquelle le bien sera disponible est essentielle.
  • Lorsque vous donnez le montant du loyer, il est préférable d’afficher le loyer total, charges comprises.

Les + :

  • Multipliez les photos de qualité. Les visuels sont déterminants. Une annonce sans photo n’a aucune chance d’être consultée. Vous pouvez utiliser des applications gratuites pour améliorer facilement vos photos, instagram par exemple.
  • Soyez réactif : un locataire est toujours pressé, vous devez relever votre boîte mail régulièrement et avoir votre téléphone à portée de main pour répondre aux sollicitations.
  • Notez les questions que les premiers locataires vous posent et améliorer votre annonce en fonction.

Pour finir vérifiez bien que votre annonce est postée dans la bonne rubrique !